Actualité

La transformation du groupe Ringier se poursuit et donne de bons résultats en 2016

Au cours de l’exercice 2016, Ringier a pu augmenter nettement ses bénéfices et son chiffre d’affaires. La transformation systématique mise en œuvre depuis huit ans pour diversifier et numériser l’entreprise porte ses fruits. Le résultat avant intérêts, impôts et amortissements (EBITDA), qui s’élève à 108,3 millions de francs, a augmenté de 13 % par rapport à 2015. Les opérations numériques représentent 62 % de l’EBITDA. Le chiffre d’affaires, qui s’établit à 1049,2 millions de francs, a progressé de 11 %. Les bénéfices de l’exercice après impôts ont doublé pour atteindre 22,8 millions de francs.

Département Technology & Data
Il a été créé au début de 2016 pour faire avancer, stratégiquement parlant, des modèles commerciaux basés sur la technologie et les données, et les rassembler à l’échelle du groupe. Il réunit le service agile de gestion de projet et de développement, «Innovation & Platforms», et «Ringier IT», les départements informatiques classiques. Ringier a également créé un poste de responsable de la protection des données de façon à prendre en compte de manière optimale les exigences croissantes dans ce domaine.

2016 a été un exercice réussi pour Ringier Digital: tant le chiffre d’affaires que le résultat opérationnel des sociétés numériques suisses ont enregistré une progression à deux chiffres. Par des coopérations intelligentes au sein de Ringier et avec l’extérieur et un transfert des connaissances à l’échelle du groupe, nous avons réussi à nous renforcer encore.
Avec la société d’assurance traditionnelle La Mobilière, le groupe Scout24 s’est doté l’an dernier d’un nouveau partenaire stratégique fort. Ce partenariat a permis à Scout24 Suisse de répondre encore mieux aux besoins des utilisateurs avec un écosystème composé d’offres complémentaires attractives dans le domaine de l’immobilier et de l’automobile. Ainsi, Scout24 Suisse est encore parvenu à augmenter sa rentabilité en 2016.
Le groupe JobCloud a également poursuivi sa croissance en se concentrant sur l’extension de son écosystème. Il a pu consolider sa position de leader sur le marché en intégrant les offres d’emploi classiques dans une vaste palette de prestations apparentées. Scout24 et JobCloud investissent aussi dans leur attractivité en tant qu’employeur: les collaborateurs les ont propulsés en très bonne place dans le palmarès des employeurs «Great Place to Work» en 2016. Les portails d’e-commerce DeinDeal.ch, My-store.ch et Ideecadeau.ch ont mis davantage encore l’accent sur les clients l’an dernier, renforçant ainsi leur compétitivité. La migration sur une nouvelle plate-forme d’achat y a également contribué.

Ringier Digital Ventures AG a elle aussi connu une évolution réjouissante. Le portefeuille d’investissement de la société de capital-risque fondée en 2015 comprend aujourd’hui neuf start-up prometteuses: Wine & Gourmet Digital, Movu, Campanda, Recommerce, Pamono, Foodarena, Makerist, CheckYeti et Service Partner ONE.

Ringier Axel Springer Suisse percevra au printemps 2017 son site commun au Medienpark de Zurich-Altstetten de manière à pouvoir concrétiser son principe fondamental de collaboration. Admeira, la coentreprise de commercialisation entre Ringier, Swisscom et la SSR, emménagera elle aussi au Medienpark.

Département Publising Suisse
Les processus de transformation numérique portent leurs fruits également dans le département Publishing Suisse. On le voit notamment à l’exemple du groupe Blick: pour la première fois de son histoire, davantage de lecteurs ont utilisé les canaux numériques que l’édition imprimée du quotidien Blick en 2016. Les revenus publicitaires de Blick.ch ont eux aussi dépassé pour la première fois ceux du Blick imprimé.
Et l’offensive vidéo initiée en 2014 a continué de payer: avec près de 340 millions de visionnements atteints en 2016, les chiffres de consultation annuels sur les plates-formes Blick depuis le début ont plus que quintuplé. Dans le domaine de la réalité virtuelle, Ringier continue d’effectuer un travail de pionnier: sur les douze vidéos de réalité virtuelle les plus vues dans le monde sur Youtube, deux étaient issues de la newsroom du Blick en 2016.
Les deux imprimeries Ringier Print Adligenswil et Swissprinters à Zofingue sont parvenues à résister à l’énorme pression concurrentielle malgré un net recul du chiffre d’affaires grâce à des mesures de réduction des coûts et d’optimisation.

Avec les coentreprises fondées en 2016, Admeira et Ringier Axel Springer Suisse, Ringier réorganise le secteur de la publication. La coentreprise fructueuse avec Axel Springer en Europe de l’Est a servi de modèle pour Ringier Axel Springer Suisse. La coentreprise magazines, démarrée en janvier 2016, a atteint au cours de sa première année d’existence 3,1 millions de lecteurs nets et 4,1 millions d’utilisateurs en ligne avec 30 titres et 880 publications au total. La collaboration offre de nouvelles opportunités dans le développement et la numérisation des activités relatives aux magazines: en 2016, le groupe de la Schweizer Illustrierte a publié un nombre record de numéros spéciaux; le Beobachter a lancé avec succès la plate-forme numérique Guider, sur laquelle les abonnés peuvent se faire conseiller par des experts et des juristes dans toutes les situations de la vie; enfin, les offres numériques ont continué d’être développées pour le réseau économique, pour Gault Millau et dans le segment people et mode.

Département Entertainment
le groupe Energy a fait date: en janvier 2016, Energy Zürich est devenue pour la première fois numéro 1 des radios privées suisses, détrônant ainsi Radio 24 après 32 ans d’hégémonie. Energy Bern est la radio la plus écoutée de la capitale et Energy Basel est une nouvelle fois le leader incontesté auprès du groupe-cible significatif pour la publicité. Les événements phares d’Energy comme l’Energy Fashion Night, l’Energy Air et l’Energy Star Night ont été enrichis et font désormais partie des événements musicaux les plus importants de Suisse. Avec la reprise de l’organisation et de la gestion du festival Moon&Stars, le portefeuille d’événements s’est doté d’un temps fort de plus.

Ticketcorner a enregistré un résultat record en 2016. Avec près de 10 millions de billets vendus, le volume est resté à un niveau élevé dans les activités-clés. Ticketcorner a également marqué des points auprès de ses collaborateurs, qui l’ont placé en tête du palmarès des employeurs «Great Place to Work» en 2016. Des coopérations ont distingué l’exercice 2016 de Ticketcorner: en octobre, Ticketcorner Holding SA, propriété de Ringier et de CTS Eventim, a signé avec Tamedia un accord de transaction prévoyant une future commercialisation commune de Ticketcorner et de Starticket, avec des prestations conjointes. La fusion est examinée par la commission de la concurrence.
Pour la deuxième fois, le Tour de Suisse s’est déroulé sous le patronage de l’agence de commercialisation sportive InfrontRingier. Cette édition anniversaire – il s’agissait du 80e Tour de Suisse – a traversé les quatre régions linguistiques de la Suisse.
À partir de 2017, InfrontRingier organisera un nouveau tournoi annuel WTA doté d’un prix en espèces de 250 000 dollars US à Bienne. L’avenir de la Coupe de Suisse de hockey sur glace est assuré: Swiss Ice Hockey et InfrontRingier ont prolongé leur contrat de quatre ans en 2017.

Tags
Voir plus

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer