Actualité

Le Geneva Digital Market, le volet professionnel du GIFF

La sixième édition du Geneva Digital Market (GDM) se tiendra du 5 au 8 novembre prochains. Le volet professionnel du GIFF offrira, cette année encore, une plateforme de réflexion critique et de rencontres pour les professionnels de l’audiovisuel et du numérique. Tables rondes, sessions de pitching, match-making, le GDM a pour objectif de stimuler la circulation de l’information et des bonnes pratiques sur les transformations du secteur audiovisuel, et abordera les questionnements déontologiques et technologiques que suscitent les nouvelles formes digitales/numériques.

Cinéma
Pour la deuxième année consécutive, le GDM offre son soutien aux cinéastes de la relève en Suisse au travers des New Swiss Talents, un programme organisé avec le soutien du Pour-cent Culturel Migros. Les six réalisateurs sélectionnés cette année pourront discuter en profondeur de leur projet de long métrage avec des scénaristes et producteurs suisses et internationaux, au cours d’une rencontre qui aura lieu le lundi 5 novembre. Le public pourra découvrir leurs derniers courts métrages lors d’une projection le soir du même jour.

Les premières “Assises de la création audiovisuelle indépendante”. Tout au long du mardi 6 novembre, les professionnels de l’audiovisuel se pencheront sur l’évolution de la création indépendante et du rôle des télévisions de services publics en Europe, et plus particulièrement, en Suisse. Six tables de travail aborderont des sujets tels que les formes et formats d’écriture, les publics et leurs usages, les supports de diffusion et enfin les nouvelles possibilités de distribution régionales, nationales et internationales.

Numérique
Au travers du programme SENSible, soutenu par la Fondation Leenaards et en partenariat avec Le Temps, le GDM rassemblera des artistes, créateurs numériques, scientifiques et politiques autour d’un projet commun : replacer l’être humain au centre de la société numérique. Dans ce but, une sélection d’oeuvres immersives et interactives sélectionnées pour leur portée à la fois artistique et humaniste sont à découvrir au GIFF. Parmi elles, le Conseil SENSible, récompensera celle qui se sera distinguée par son humanisme en lui attribuant le Prix SENSible.

Le GDM favorisera le débat en accueillant trois tables rondes / Talks sur des thématiques liées au numérique.

  • Le 5 novembre : Le Talk Cinéma de demain : la narration dirigée par la pensée ? présentera et questionnera plusieurs projets à cheval entre recherche scientifique et production audiovisuelle. Dans le cadre de ce talk le public pourra découvrir The MOMENT, premier court métrage dont l’intrigue est déterminée par les émotions du spectateur, avec 18 milliards de combinaisons possibles. Son créateur, Richard Ramchurn, sera présent pour en débattre.
  • Le 7 novembreL’avenir des musées est-il virtuel ? l’occasion de débattre de l’avenir de l’espace muséal en lien avec l’influence du numérique sur la dématérialisation de l’art, avec des curateurs, producteurs et artistes actifs dans le domaine des arts immersifs. Une table-ronde qui résonne avec le Musée VR, une curation d’oeuvres en réalité virtuelle réalisées par des artistes contemporains, ainsi que des oeuvres qui explorent des peintures emblématiques de l’histoire de l’art telles que Le Cri de Munch, Un Bar aux Folies Bergère de Manet et la série de gravures Intimités de Vallotton, entre autres.
  • Le 8 novembre:   La réalité́ virtuelle au théâtre, en collaboration avec le MAH, sera consacré au théâtre et aux nouvelles possibilités qu’offre la réalité virtuelle en matière de mise en scène et écriture théâtrale. Le public pourra d’ailleurs en voir un aperçu dans la pièce immersive 24/7, qui mettra la réalité virtuelle au service d’une réflexion sur le sommeil, l’un des derniers bastions où la vie échappe à la quête d’efficience de notre société moderne.

Le mercredi 7 novembre et jeudi 8 novembre auront lieu les New Digital Talents, un programme conçu pour mettre en lumière les créateurs, sociétés et collectifs les plus innovants dans la création digitale audiovisuelle contemporaine. Douze sociétés numériques suisses et européennes sont invitées à présenter leur savoir-faire en matière de création digitale devant un parterre d’acteurs-clés du numérique lors d’une pitch session. Chez les Suisses, on retrouvera Kairos Studio, INT studio, Encor Studio, wowl et Studio Z1. La France sera quant à elle représentée par PastorPlaczek, GENGISKHAN ainsi que le Collectif INVIVO, qui par ailleurs présente la pièce immersive 24/7. Seront encore présents Episcapes (Marc Zimmermann) et Banz & Bowinkel, d’Allemagne, Marshmallow Laser Feast, du Royaume-Uni et enfin Ado Ato Pictures des Pays-Bas.

ENTREE LIBRE

Tags
Voir plus

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer