Actualité

Malgré une baisse des revenus publicitaires, les comptes 2017 de la SSR sont positifs

Malgré une perte de chiffre d’affaires de 46,1 millions de francs par rapport à 2016, la SSR clôt l’exercice 2017 sur un bénéfice annuel de 29,5 millions de francs – ce qui lui permet de renforcer ses fonds propres. Les recettes issues de la redevance sont restées stables. La situation sur le marché de la publicité télévisée s’est encore dégradée, avec une baisse des recettes de 15,4 millions de francs. La tendance persistante consistant à transférer la publicité dans les supports numériques et à réduire les investissements publicitaires a ici joué un rôle considérable. La baisse du chiffre d’affaires par rapport à l’exercice précédent s’explique également par une vente immobilière en 2016. Les charges de personnel 2017 sont plus élevées qu’en 2016, essentiellement en raison des provisions dissoutes au cours de ce dernier exercice.

Nouvelles conditions-cadres financières
A compter de 2018, la SSR se préparera aux nouvelles conditions-cadres financières. Le 19 octobre 2017, le Conseil fédéral a décidé de diminuer et de plafonner la quote-part de redevance de la SSR. Par conséquent, l’entreprise touchera chaque année 50 millions de francs de moins à partir du 1er janvier 2019. A quoi s’ajoute le fait que les recettes commerciales diminuent continuellement. 2017 a essentiellement été marquée par le débat autour de l’initiative «No Billag». Dans la foulée du vote, le directeur général, Gilles Marchand, a présenté un train de mesures d’augmentation de l’efficience ainsi qu’un premier paquet de réformes en trois temps qui a déjà fait l’objet d’une communication détaillée.

Le rapport de gestion sera soumis à l’approbation de l’Assemblée des délégués SSR le 27 avril 2018. Il sera publié le 30 avril 2018 sur www.srgssr.ch.

Tags
Voir plus

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer