Actualité

Media Focus : le Top-10 des marques suisses selon leur visibilité et leur viralité

Une très intéressante étude de l’institut Media Focus nous apprend que la visibilité des 523 marques suisses mesurées s’est élevée au premier semestre 2020 à 2,4 milliards de francs suisses bruts. Toutefois, la crise du Coronavirus a engendré au premier trimestre une visibilité totale est 14% inférieure à l’année dernière. Le recul se chiffre à 28% au deuxième trimestre.

Les marques les plus visibles
Les 10 marques les plus visibles constituent près d’un quart de la visibilité totale des marques sur le marché publicitaire suisse. Dès mi-2019, Coop devançait son grand concurrent Migros en terme de visibilité totale. À la fin de l’année, Migros était néanmoins presque en tête. Intéressant: alors que Coop atteint 81% de visibilité grâce aux médias payants, Migros ne parvient qu’à environ 52%.

Le Crédit Suisse remporte la médaille de bronze. Occupant la 5e place, il est l’un des 2 représentants, avec UBS, du secteur des finances dans le top 10. Les CFF séparent les deux grandes banques, à la 4e place.

Avec VW (7e), Mercedes (8e) et BMW (10e) qui marquent tous des points grâce à leur publicité gagnée, 3 constructeurs automobiles accèdent au classement. Swisscom et Apple achèvent la liste, respectivement en 6e et 9e position.

Les marques les plus virales
Deux types d’entreprises émergent du classement viralité : on y trouve 6 constructeurs automobiles, et  3 fabricants d’appareils photo. On pourrait s’étonner qu’en plein confinement, ces marques de ces secteurs aient fait l’objet de tant de viralité mais on peut également comprendre qu’elles sont synonymes de mobilité et d’évasion : deux libertés qui ont tant fait l’objet de restrictions.

Produits de première nécessité vs produits permettant des activités sans promiscuité, voilà la combinaison des marques en 2020.

Efficacité des marques
Mais la visibilité ne dépend plus que des seuls  investissements publicitaires. En effet, un blog, les réseaux sociaux, des influenceurs permettent de mettre en avant les marques de manière gratuite puisque ce sont les communautés de fans et/ou clients qui font la notoriété de la marque. L’an dernier, la valeur du Earned Media dépassait le coût des investissements payés.

Par conséquent, ce classement entre actions payées et gratuites est une indication stratégique pour quantifier le coût des parts de marché. Il permet également de d’avoir une vision des principaux annonceurs suisses et leurs dépenses. Une photographie qui montre l’éclectisme et l’ouverture du marché helvétique.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag
Daily Newsletter