Actualité

Nouvel examen de Spécialiste en Relations Publiques: plus d’Alémaniques mais une Romande obtient la meilleure note

Le nouveau design de l’examen fut développé en fonction des demandes du marché ainsi que de l’évolution constante de la communication et équivaut à un CNC (Cadre national des certifications de la formation professionnelle) de niveau 5. 70 candidats se sont présentés au nouvel examen. 48 d’entre eux ont obtenu le brevet fédéral de Spécialistes en relations publiques, ce qui correspond à un taux de réussite de 68,6%.

La commission d’examen de pr suisse a organisé pour la première fois le nouvel examen professionnel des Spécialistes en relations publiques en octobre 2019. Le nouveau design de l’examen répond encore mieux aux exigences de la pratique actuelle en matière de communication et équivaut à un CNC de niveau 5 sur 8 des niveaux définis par le Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI). Niveau 5 signifie que les candidats sont en mesure d’identifier et d’analyser des tâches spécifiques étendues dans un contexte de travail spécialisé et en constante évolution.

En 2018, la majorité des candidats provenaient de Suisse alémanique
En 2019, le taux s’est inversé. En effet, sur 70 candidats inscrits à l’examen, 40 provenaient de Suisse romande. Pas de surprise ne fut enregistrée par-contre au niveau de la répartition des genres avec 54 femmes et 16 hommes. En outre, les trois candidats ayant répété l’examen 2018 ont également reçu le brevet fédéral conformément à l’ancien règlement.

Lors de la cérémonie de clôture à Thoune, samedi 30 novembre 2019, la présidente de la Commission d’Examen, Suzanne Rouden, et la directrice des examens, Barbara Forster,ont rendu hommage au succès des nouveaux lauréats et leur ont remis le Brevet fédéral de Spécialistes en relations publiques. Comme de coutume, les meilleures moyennes obtenues à l’examen ont été récompensées : Sandra Modola, de Genève, a obtenu avec 5.1 la moyenne la plus élevée, suivie de Silvana Guanziroli et Christina Ragettli de Suisse alémanique, Maeva Di Fazio et Loris Scaglia de Suisse romande qui ont tous enregistré une moyenne de 5.0.

La qualité de ce titre protégé est garantie par le Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI). Le CNC formation professionnelle permet de mieux comprendre le système suisse de formation et d’améliorer la comparabilité des diplômes suisses en Europe. Le Brevet fédéral de Spécialistes en relations publiques atteste des connaissances théoriques ainsi que des compétences pratiques nécessaires à apporter une plus-value à l’économie de marché suisse en matière de communication au niveau 5.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer