Actualité

Nouvelles éditions de MACH Consumer et Radar

Les statistiques issues des études MACH Consumer et MACH Radar2014 mettent en évidence les catégorisations possibles des utilisateurs de l’internet. MACH Consumer est la plus importante étude permanente de la consommation et des médias en Suisse; elle identifie les besoins, les goûts et les habitudes des consommateurs suisses. L’étude MACH Radar établit un lien entre les données de consommation et des informations psychographiques et des valeurs. Cela permet d’identifier le positionnement psychographique de produits, de marques, de services, de filières d’achat et de médias de presse.

Ces deux études sont publiées aujourd’hui.

Exemple d’utilisation combinée de ces études
L’usage de l’internet s’est affirmé comme une forme de loisirs très appréciée. Une majorité de Suisses, sexes confondus, utilisent l’internet non seulement dans un cadre de travail, mais aussi pour leurs loisirs. 64% d’entre-eux indiquent qu’ils surfent sur le web plusieurs fois par semaine comme passe-temps. Ce faisant, il ne s’agit pas toujours uniquement de recherche d’informations. Les jeunes de moins de 35 ans, surtout, utilisent l’internet pour entretenir leurs liens sur les réseaux sociaux. La proportion d’hommes et de femmes qui communiquent par Facebook et compagnie est à peu près la même.

Les chiffres de la REMP ne viennent pas confirmer l’idée largement répandue selon laquelle les accros à l’internet seraient plutôt des introvertis. Les personnes interrogées qui, pendant leurs loisirs, surfent plusieurs fois par semaine voire quotidiennement sur l’internet, sont même tendanciellement plutôt extraverties. Cela vaut tout particulièrement pour les personnes qui passent volontiers du temps sur les réseaux sociaux et sur les plates-formes communautaires. Pour les extravertis, la possibilité de discuter en ligne semble être tout à fait captivante.

La majorité des personnes interrogées qui passent volontiers du temps de loisirs sur l’internet a un penchant plutôt marqué pour les valeurs matérielles. Ces personnes tendent vers un mode de consommation dispendieux et une forte consommation des médias.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag
Daily Newsletter