Actualité

Reprise de Twitter par Elon Musk : quel impact pour les annonceurs ?

Elon Musk a conclu un accord de 44 milliards de dollars pour racheter Twitter, avec la promesse de réduire la censure sur la plateforme. Il est désormais le plus grand actionnaire individuel de Twitter, après avoir récemment acquis une participation de 9,2 % dans l’entreprise, soit environ 73 millions d’actions. Dans une lettre adressée à Twitter, Musk déclare que Twitter est “la plateforme de la liberté d’expression dans le monde”, mais qu’elle ne peut pas réaliser cet “impératif sociétal” sous sa forme actuelle et qu’elle “doit être transformée en société privée”. Après qu’il ait précédemment remis en question le modèle économique publicitaire de Twitter, cela a soulevé de multiples questions sur ce que sera son approche.

Sam O’Brien, CMO de la plateforme de marketing à la performance Affise, estime que cette décision pourrait avoir un impact pour les annonceurs et les parties prenantes :

Musk, qui se décrit comme un “absolutiste de la liberté d’expression”, s’est engagé à développer plusieurs nouvelles fonctionnalités, notamment la liberté d’expression et la modération du contenu, un nouveau bouton d’édition, un algorithme open-source et un objectif de lutte contre les escroqueries liées aux crypto-monnaies. Les changements relatifs à l’abonnement publicitaire incluent des coches de vérification bleues pour toute personne qui s’abonne au service premium Blue de Twitter, coûtant 2,99 dollars par mois, et offrant même la possibilité de payer en crypto-monnaie.

Le fait de privilégier un modèle d’abonnement au financement par les annonceurs rendrait Twitter moins tributaire de la pression du marché, ce qui permettrait aux entreprises de faire de la publicité à un prix beaucoup plus avantageux. Cependant, le fait que la plateforme soit moins axée sur la publicité, ainsi que d’autres modifications controversées de la plateforme, pourraient avoir un impact sur l’accès des entreprises et des annonceurs à leur public, car les utilisateurs pourraient choisir de migrer vers d’autres plateformes.

Au final, cela pourrait également avoir un impact sur Twitter, car l’entreprise devrait investir des sommes considérables dans la reconfiguration de sa couche technologique, afin de désactiver les publicités et la collecte de données pour un groupe limité d’utilisateurs payant pour supprimer les publicités de leurs flux.

Quid de l’image de Twitter sous l’ère Musk ? 
Les changements apportés par Musk pour freiner la modération et promouvoir la liberté d’expression sur la plateforme sont également susceptibles d’avoir un impact sur les intérêts commerciaux de Twitter, en ayant un impact négatif sur la volonté des utilisateurs actifs et des annonceurs d’être présents sur la plateforme. Selon les termes de l’accord, Twitter deviendra une société privée et les actionnaires recevront 54,20 dollars par action, ce qui, selon Twitter, est “la meilleure voie à suivre pour les actionnaires de Twitter”. Toutefois, l’action de Twitter s’échangeant autour de 70 dollars l’année dernière, le paiement de 54,20 dollars pourrait être encore plus décevant.

Bien que Twitter prenne la modération de son contenu au sérieux, arguant que c’est bon pour les affaires, si Musk va jusqu’au bout, cela pourrait faire peser sur les utilisateurs la responsabilité de combattre l’intimidation et la désinformation sur la plateforme.

 

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria" Réagissez à ce post en laissant vos commentaires ! Cominmag.ch c'est aussi Cominmag Live et en podcast

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag.ch
Daily Newsletter