Actualité

Résultats du groupe Ringier en 2020: seuls les revenus numériques sont en croissance

Le groupe Ringier a souffert, comme tous les éditeurs, de la situation pandémique de 2020.  Comme en témoigne la chute de son bénéfice (EBITDA) qui est passé  de CHF 114 millions (2019) à CHF 84,4  (2020).  Le groupe annonce qu’une majeure partie de sa perte de revenus a pu être réduite grâce à des mesures globales sur le chiffre d’affaires et les coûts dans tous les segments. Malgré cela, la marge EBITDA tombe à 8,8% en 2020 (2019: 11,6%).

Poursuite de la stratégie de numérisation
Le groupe Ringier a poursuivi sa stratégie de numérisation de manière systématique en 2020. Le taux d’investissement dans les produits numériques des segments Media et Marketplaces reste donc aussi élevé que les années précédentes: près de 100 millions de francs. Suite aux déplacements de chiffres d’affaires entre les domaines, la part de l’EBITDA numérique atteint 69% (2019: 72%), ce qui est légèrement moins élevé que l’année précédente, mais reste tout de même à un bon niveau par rapport aux autres groupes européens du secteur. La part de chiffre d’affaires numérique passe de 51% en 2019 à 57% en 2020.

L’acquisition d’une part de 25% de Ringier SA par La Mobilière, le groupe Ringier jouit d’une position financière avantageuse pour poursuivre ses investissements, aussi bien organiques que transactionnels, grâce à une dette nette extrêmement basse.

Une sélection des principales initiatives lancées en 2020
En Suisse, Blick TV,a été mise en service le 17 février 2020. En un an, Blick TV annonce une audience de 600 000 téléspectatrices et téléspectateurs par jour. Par ailleurs, le groupe Blick a nettement développé la part de l’animation sur ses plateformes.

Ringier Connect, le service d’inscription et de connexion conçu par Ringier, a permis d’appliquer la reconnaissance faciale (Face ID) ou l’identification tactile (Touch ID). Ce service constitue la base technique du système d’authentification unique de l’Alliance numérique suisse, appelé OneLog. Depuis le 10 mars 2021, le TX Group utilise ce logiciel de Ringier avec 20 Minutes. CH Media et NZZ ne devraient pas tarder à suivre le mouvement.

L’initiative EqualVoice, a été lancée en 2019 pour accroître la visibilité des femmes dans les médias. Les données de base nécessaires à la mesurabilité sont déterminées au moyen d’analyses sémantiques des médias basées sur une IA. Cette initiative a récemment été déployée auprès de douze marques médiatiques de Ringier Axel Springer Media SA en Pologne.

Situation à l’international
Au printemps 2020, en collaboration avec l’entreprise médiatique Axel Springer, Ringier a repris gratka.pl, l’une des principales places de marché numériques polonaises. Le groupe a également acquis morizon.pl, un portail immobilier majeur, et lendi.pl, une plateforme innovante pour le traitement numérique des prestations de financement, tous deux situés en Pologne.

En Roumanie, quatre ans après avoir pris une participation majoritaire dans Imobiliare.ro , Ringier a acquis les parts restantes des fondateurs, devenant ainsi seul propriétaire de cette place de marché immobilier numérique.

En ce qui concerne le marché bulgare, Ringier a annoncé en mars 2021 la reprise de la majorité des actions de Sportal Media Group et de Digital Ventures OOD. Sportal Media Group réunit sous le même toit les principaux médias numériques de Bulgarie, avec une forte orientation vers le sport. Cette acquisition constitue un élément central de la stratégie médiatico-sportive de Ringier.

Le rapport annuel 2020 a été illustré par l’artiste Ed Atkins
Pour la 24e fois, le rapport annuel de Ringier a été rédigé par un artiste renommé. Cette année, il s’agit du britannique Ed Atkins. Tous les textes sont manuscrits, les diagrammes et infographies ont été dessinés à la main. Pour cette œuvre, M. Atkins a décidé de ne pas utiliser les outils techniques auxquels il recourt généralement. Pionnier d’une génération d’artistes qui créent un monde pictural hyperréaliste avec des instruments numériques. Britannique, il vit et travaille à Copenhague.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag
Daily Newsletter