Actualité

Résultats semestriels de Sunrise : revenus en baisse de -6,9%

Au deuxième trimestre 2015, Sunrise a accéléré la croissance de sa clientèle postpaid, malgré une concurrence accrue. Les revenus ont diminué de 6,9% en glissement annuel à CHF 488 millions car la croissance des abonnés postpaid n’a pas compensé le déclin causé par la force du franc suisse dans les activités hubbing et du matériel mobile ainsi que le déclin structurel des activités voix prépayées et fixes. De plus, les revenus mobiles ont été négativement impactés par une gamme de produits de valeurs plus faible. La baisse des revenus a été largement compensée par des mesures de maîtrise des coûts, entraînant l’EBITDA ajusté en baisse de 1,6% en glissement annuel à CHF 155 millions et une amélioration de la marge de 160 points de base à 34,2% (hors hubbing). Le bénéfice net a atteint CHF 14 millions (+ CHF 7 millions en glissement annuel) et a été soutenu par la baisse des intérêts débiteurs suite au refinancement de la dette en février 2015. Le chiffre d’affaires pour l’exercice financier 2015 devrait être moins élevé, il devrait présenter une baisse d’un taux à un chiffre dans la partie basse à moyenne de la fourchette en glissement annuel. La prévision financière FY 2015 pour l’EBITDA ajusté et le dividende demeure inchangée. L’accélération du cash-flow continue de suivre son cours.

Dynamisme croissant dans les services du téléphone mobile postpaid et Internet
La dynamique positive dans le développement de l’abonné a continué avec le service postpaid du téléphone mobile qui a enregistré 66 800 nouveaux clients en net (+5,2% en glissement annuel), pour atteindre un total de 1,36 million de clients. Au deuxième trimestre 2015 à lui seul, Sunrise a ajouté 21 300 nouveaux clients mobiles postpaid. Cette accélération a été soutenue par de bonnes recettes de la clientèle au sein du segment jeunesse (MTV mobile) et la récente offre postpaid Yallo qui capte avec succès des migrations des services prepaid vers postpaid. Les ajouts nets du service prepaid sont revenus aux niveaux normalisés suite à l’arrêt de la distribution des cartes SIM gratuites qui a impacté le quatrième trimestre 2014 et le premier trimestre 2015.

Les ajouts nets des abonnés au service Internet se sont améliorés pour le quatrième trimestre consécutif, soutenus par des tarifs Home attrayants et des avantages de la convergence. Avec les 4 500 ajouts nets enregistrés au deuxième trimestre 2015, ce qui qui signifie le meilleur trimestre depuis le premier trimestre 2011. Dans le secteur de la télévision, Sunrise a augmenté sa base clientèle de 33 100 en glissement annuel (+37%) à un total de 122 300 (deuxième trimestre 2015: +7 300).

Business Sunrise est en pleine croissance et pourrait ajouter à son portefeuille de clients d’affaires des entreprises de renom tels que Strabag Group, Maestrani, Flumroc et des agences telles que l’UNICEF et L’IATA. Le fait que les clients d’affaires sont généralement de plus en plus sensibles aux prix soutient la perception de Sunrise comme une alternative très attractive.

Baisse des revenus
Les revenus du deuxième trimestre 2015 ont baissé de 6,9% en glissement annuel de CHF 524 millions à CHF 488 millions. Dans le téléphone mobile, les revenus ont baissé de CHF 344 millions à CHF 321 millions. La dynamique positive de la croissance d’abonnés postpaid a été compensée par la migration des clients au tarif SIM-only Freedom et un mélange de valeurs plus faible, causé par une entrée plus élevée des marques MTV et Yallo. La gamme de produits de valeurs plus faible est caractérisée par des packs forfaitaires plus attractifs entraînant un mélange de valeur postpaid plus faible, accélérant les migrations de prepaid à postpaid et des remplacements de fixe à mobile. De plus, les ventes de matériel de téléphone mobile à faible marge ont baissé de CHF 8 millions, (deuxième trimestre 2015: CHF 61 millions). La diminution du revenu des services des lignes terrestres de CHF 128 millions à CHF 117 millions est principalement attribuable aux revenus en moins de CHF 5 millions par les activités wholesale (hubbing) à faible marge (deuxième trimestre 2015: CHF 34 millions) et aux revenus du téléphone fixe structurellement en déclin. Les revenus des services Internet sont restés globalement stables à CHF 50 millions.

Tags
Voir plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button
Close