Actualité

Swisscom innove en matière de tarification avec inOne

Swisscom est le premier opérateur suisse à proposer une offre convergente avec le réseau fixe et le mobile pour l’ensemble du foyer. Un pour tous – telle sera la devise dès avril prochain avec inOne, un abonnement qui combinera Internet, Swisscom TV, téléphone et des forfaits mobile pour jusqu’à cinq personnes, avec la possibilité d’adapter telle ou telle composante en fonction de la situation personnelle, voire de la supprimer complètement. Le client souhaite des services de télévision plus confortables, mais un débit tranquille pour son Internet? Pas de problème. Le client a plutôt envie d’un Internet ultra-rapide avec une offre de télévision allégée? C’est possible aussi. Le client aimerait également souscrire des forfaits mobiles économiques pour sa fille et son fils? Il suffit d’en faire la réservation. «Avec inOne, nous avons réinventé l’abonnement et combiné les points forts de nos réseaux avec des offres pour le fixe et le mobile. Cette formule particulièrement conviviale permet de tenir compte de presque tous les souhaits individuels», précise Dirk Wierzbitzki, membre de la Direction du groupe et responsable Produits et Marketing.

Avec inOne, le client ne paye que pour ce qu’il consomme réellement. Les modules peuvent être étendus, allégés, voire même supprimés. Un client qui souhaite disposer d’un raccordement téléphonique à son domicile uniquement pour être joignable peut désormais le réserver sans avoir besoin d’un forfait. Un abonnement Internet avec un débit maximal et une offre de télévision réduite, voire même pas de télévision du tout, est également possible. Pour se repérer dans l’offre et souscrire un abonnement adapté à ses besoins, le client peut utiliser un configurateur en ligne très intuitif ou faire appel à un conseiller personnel.

Avec le lancement d’inOne, Swisscom multiplie par deux la vitesse maximale pour la plupart des abonnements de communication mobile, tout en ajoutant de l’itinérance. Sont désormais inclus un volume de navigation de 100 Mo par an, y compris en dehors de l’Europe, et les SMS. De plus, Swisscom étend la capacité d’enregistrement et l’offre de télévision en différé.

La fin du terme “Natel”

Swisscom abandonne ce terme Natel – nationales Autotelfon- mis en service en 1978. Ce premier réseau analogique s’appelait Natel A. A l’époque, il concernait un marché de 10’000 abonnés.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag
Daily Newsletter