Actualité

Tamedia décerne le Prix d’encouragement 2014 à trois journalistes

Pour la septième fois, le groupe de médias Tamedia récompense des articles exceptionnels dans ses médias par un Prix d’encouragement. Ces prix sont décernés par la Commission éditoriale, dirigée par Pietro Supino. Les collaborateurs/collaboratrices ou les équipes ayant obtenu un prix des médias ou de journalisme reconnu au cours des années précédentes, sont automatiquement sélectionnés. Les rédactions en chef peuvent également proposer des candidats. Trois journalistes du Tages-Anzeiger et Das Magazin obtiennent le Prix d’encouragement 2014.

Simone Rau, Tages-Anzeiger: elle a reçu le Prix zurichois du journalisme 2014 pour son article «Der Mann, der sich zu Tode hungerte» (L’homme qui s’est laissé mourir de faim), paru dans le Tages-Anzeiger du 19 août 2013. Le jury reconnaît l’article de Simone Raus comme « le portrait posthume d’un détenu du canton de Zoug, qui a poursuivi une grève de la faim jusqu’à en mourir bien que tout le monde ait affirmé qu’il ne voulait pas se donner la mort. Simone Rau décrit cette mort sans porter de jugement ni déclencher de polémique. Il en sort un fragment de l’histoire contemporaine, qu’il faut avoir lu.»

Mark Dittli, Das Magazin: il a reçu le Prix zurichois du journalisme 2014 pour son article «Die verpasste Chance» (L’occasion manquée), paru dans Das Magazin le 1er novembre 2013. Le laudateur : «Marc Dittli y parle de la crise financière mondiale et de sa frappante non-résolution en l’expliquant et en la racontant avec tout le brio que mérite un sujet aussi important – ce qui est chose bien trop rare.»

Mathias Ninck, Das Magazin: il a reçu le Prix des médias 2014 de Suisse orientale pour son reportage intitulé «Krieg in der Herzklinik» (Guerre au centre de cardiologie), paru dans Das Magazin le 16 novembre 2013. Le jury constate «qu’un travail de recherche acharné et précis a été réalisé entre des chirurgiens sans autorisation d’exercer, de fausses ordonnances, et un cadavre en contrebande. Mathias Ninck a réussi à ordonner une multitude de détails avec un maximum de clarté tout en créant un suspense au fil d’un article captivant.»

Les Prix d’encouragement Tamedia sont remis depuis 2008. Ce soutien vise à répondre aux besoins individuels des lauréates et lauréats et à leur permettre de réaliser des projets journalistiques particuliers ou lors d’un changement de perspective. Les lauréates et les lauréats se voient offrir un temps de travail rémunéré, un soutien financier pour une investigation d’envergure, un échange avec une autre rédaction en Suisse ou à l’étranger, ainsi que la possibilité d’une formation continue.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer