Les Chiffres

Tamedia : En 2016, le numérique représentera la moitié du bénéfice

Grâce à l’intégration du portail de recherche search.ch à Swisscom Directories (local.ch), Tamedia a réalisé un bénéfice extraordinaire de 334 millions de francs. En guise de remerciement, les collaborateurs recevront une enveloppe de 15 millions de francs de participation aux bénéfices alors que le dividende n’est pas augmenté. La part du bénéfice revenant au numérique a encore progressé.

« La façon dont Tamedia parvient à maîtriser les mutations structurelles et à exploiter les chances qu’elles apportent est remarquable », a déclaré l’éditeur Pietro Supino au début de la conférence de presse de bilan de Tamedia. En dépit du recul inexorable des ventes de produits imprimés, l’entreprise a réussi à mettre en place de nouveaux modèles commerciaux dans le secteur numérique. « Ce processus permet non seulement de maintenir l’équilibre, mais il génère aussi un potentiel de développement dynamique pour notre entreprise. » L’objectif fixé pour 2017 (réaliser la moitié du résultat du groupe dans le numérique) devrait être atteint dès cette année, a annoncé M. Supino.

Les recettes ont succédé aux investissements
Cette certitude s’appuie avant tout sur deux raisons : Tamedia ayant pu caser son portail search.ch dans une entreprise d’annuaires commune avec local.ch (Swisscom), les deux portails de recherche ne se font plus concurrence. Et M. Supino de déclarer que « search.ch, qui était à l’origine un projet d’investissement, est devenu un générateur de revenus stables dont nous possédons 31% des parts. » La reprise du groupe Ricardo a aussi permis à Tamedia d’élargir ses activités numériques. L’extension des prestations destinées aux particuliers et aux artisans à un cercle de clients commerciaux majeurs est par ailleurs en cours.

Même le numérique ne tient pas toutes ses promesses
Pour Tamedia, l’exercice 2015 s’est conclu sur un résultat extraordinaire de 334 millions de francs, alors que le chiffre d’affaires (1,064 milliard) a baissé de 4,5%. Cette situation est due aux effets exceptionnels, soit un profit comptable unique de 210 millions de francs, résultant de la vente de search.ch. Sans effets exceptionnels, le résultat serait de 119 millions de francs (contre 160 millions l’année précédente). Selon le CEO Christoph Tonini, 2015 aura été « une bonne année sur le plan opérationnel même si elle a été mauvaise pour les activités de presse. » Un réajustement de valeur a dû être effectué dans les trois segments (presse nationale, presse régionale, numérique) en raison du changement des taux de croissance. Les ventes des deux premiers secteurs ont chuté de 7%, tandis que la croissance organique du numérique a certes été de 7% à 221 millions de francs, « sans pour autant tenir toutes ses promesses. Ce segment, qui est le plus petit de Tamedia en termes de CA, est néanmoins le plus rentable en termes de marge », a-t-il ajouté. À l’heure actuelle, les activités numériques globales (y compris les plateformes d’informations) représentent 28% du CA du groupe et 38% du résultat d’exploitation (EBIT).

Rectification prochaine du portefeuille dans le commerce électronique
La seule publicité (imprimée et en ligne) a permis à Tamedia d’encaisser 612 millions de francs, les abonnements générant 267 millions (selon M. Tonini, les abonnements numériques ont augmenté de 40% en volume), l’impression de journaux 55 et le commerce électronique 22 millions. Mécontent de ce dernier chiffre, M. Tonini envisage de vendre le portail de mode fashionfriends.ch qui est dans le rouge.

Le Matin se lance dans une expérience
Le rapport de gestion de Tamedia fournit les informations suivantes sur les titres de presse : 24 Heures a dépassé les objectifs de chiffres d’affaires fixés ainsi que le résultat de l’année précédente. La Tribune de Genève n’a pas atteint l’objectif financier imparti. Grâce à l’augmentation des recettes issues de la publicité numérique, 20 minutes a fait mieux (CA et résultat) qu’escompté.
Les mesures d’augmentation du résultat (rédaction et édition) ont permis à Bilan d’améliorer son résultat par rapport à l’exercice précédent. Guide TV se ressent de la concurrence représentée par de nouveaux prestataires numériques et a pu atteindre globalement l’objectif fixé grâce à la réduction des coûts.
La Tribune des Arts (magazine consacré aux produits de luxe et à l’horlogerie) a vu ses recettes publicitaires diminuer suite au « choc du franc ».
Alors qu’il y a un an, Le Matin avait juste atteint l’équilibre, il est de nouveau dans le rouge « sans que la situation soit dramatique », toujours selon M. Tonini. Une zone payante (paywall) va donc être instaurée d’ici le second semestre dans ce journal à sensation très lu en version numérique. « Ici aussi, le tour de force consistera à maintenir l’audience tout en vendant certains articles premium », a-t-il annoncé. Le tarif proposé apportera donc à l’utilisateur une plus-value par rapport à l’édition imprimée. Pour M. Tonini, l’enjeu en vaut la peine. « Nous ne courons aucun risque car 20 minutes, qui est notre principal concurrent, est sous le même toit. Au pire, des lecteurs quitteront lematin.ch pour passer à 20minutes.ch », a-t-il déclaré.
Le Matin Dimanche a obtenu un bon résultat grâce aux économies réalisées dans les secteurs Imprimerie et Logistique. Les encarts Femina et Encore connaissent une évolution stable, alors que le magazine télé Télétop Matin n’a pas répondu aux attentes.

[ASIDE] « Tadam » sur les rails Le fond d’innovation interne créé par Tamedia fait appel à la créativité de son personnel. Appelé « Tadam », l’un des premiers projets de ce fond est dû à l’initiative de Titus Plattner, journaliste au Matin Dimanche et à SonntagsZeitung. Tadam est l’acronyme de Tamedia Data Mining, un outil cherchant automatiquement des contenus sur Internet et dans les sites (anciens communiqués de presse par exemple ou documents numérisés par des journalistes). « Tadam aide les journalistes à maîtriser la masse de documents et encourage le partage intégral de l’information entre les rédactions », a déclaré M. Plattner. [/ASIDE]
Show More

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker