Actualité

Amag investit dans l’Internet des objects

La start-up autoSense, lancée en juin 2018, compte un investisseur supplémentaire: AMAG y participe à hauteur de 50 %. AMAG est ainsi copropriétaire avec Swisscom. L’objectif commun est de mettre sur pied un écosystème ouvert et suisse: en créant un portail de services numériques, les véhicules peuvent être mis en réseau avec l’Internet des objets («Internet of Things», IoT).

Avec l’application autoSense et un adaptateur compact, qui peut facilement et rapidement être inséré dans le véhicule, l’utilisateur a un accès immédiat à des informations précieuses sur la conduite et le véhicule. Par exemple, des informations sur le prochain service de la voiture et, pour plus de sécurité, sur la gestion des accidents ou des pannes. Les informations sur le comportement de conduite permettent d’optimiser le style de conduite. D’autres services numériques seront bientôt disponibles pour tout ce qui concerne le ravitaillement en carburant ou l’assurance automobile sur mesure. L’échange sécurisé de données en temps réel est une priorité absolue.

En plus des services de base décrits ci-dessus, il est également possible de prendre rendez-vous directement au garage AMAG le plus proche en quelques clics en cas d’un service d’entretien à venir ou d’un message d’erreur du véhicule. Ou encore, lors d’une panne, le service de dépannage de «Totalmobil!» est automatiquement mobilisé. L’offre s’élargira constamment avec les prestations d’autres partenaires. L’utilisateur peut activer ou désactiver les prestations partenaires de son choix directement dans l’application autoSense. Il décide donc lui-même à tout moment si les données sont transmises aux entreprises partenaires respectives.

 

Tags
Voir plus

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button
Close