Actualité

ASMIQ acquiert la start-up romande SmartWall

La société ASMIQ AG, une filiale de La Poste Suisse, est une entreprise de services et de technologie spécialisée dans la gestion des abonnements. Elle vient de racheter la start-up SwissPay qui commercialise la solution SmartWall, un paywall dynamique intégrant une technologie permettant de monétiser les contenus en ligne.

Cette outil est utilisé par les médias qui souhaitent adapter leur contenu payant au profil de leurs lecteurs afin que ceux-ci puissent payer ou souscrire des abonnements pour des contenus spécifiques. Pour Marc Lamarche, fondateur de la startup, « la plupart des lecteurs abandonnent quand il faut payer pour du contenu, c’est là qu’intervient SmartWall ».

Paywall dynamique
Avec SmartWall, les maisons d’édition peuvent concevoir et gérer leurs Paywalls de manière flexible et intuitive, par exemple en assurant une expérience de lecture personnalisée à l’aide de parcours clients individualisés. SmartWall propose au lecteur, en fonction de ses habitudes de lecture, un abonnement qui correspond le mieux à ses besoins, et génère ainsi de meilleures chances de souscription. De plus, les lecteurs ont aussi la possibilité d’accéder à des contenus gratuitement. C’est-à-dire qu’ils peuvent lire des contenus en échange d’autres interactions, par exemple s’ils visionnent des vidéos publicitaires, s’abonnent à une newsletter ou participent à un quiz.

Cette solution permet ainsi de monétiser, à l’aide de la publicité, un public qui n’est pas encore prêt à souscrire un abonnement. En d’autres termes: les maisons d’édition gagnent de l’argent par le biais de l’utilisation d’offres complémentaires, même si aucun abonnement n’a encore été conclu. Pour que ce seuil reste faible et la disposition des clients à payer élevée, SmartWall propose un système de paiement simple pour terminaux mobiles. Pour Alexander Meyer, CEO d’ASMIQ AG, une chose est claire: «SmartWall est l’outil idéal pour arbitrer et optimiser les revenus provenant des lecteurs et ceux venant de la publicité.»

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer