Actualité

Brand Finance Nation Brands 20 : Les marques suisses résistent à l’année Covid

L’année 2020 a mis les nations du monde à l’épreuve – des impacts économiques de COVID-19 sur les prévisions de PIB des nations, les taux d’inflation et l’incertitude économique générale, aux perspectives à long terme diminuées. Le rapport Brand Finance Nation Brands 2020 estime que la valeur totale des marques des 100 premières nations a chuté de 98 000 milliards de dollars US en 2019 à 84 900 milliards de dollars US en 2020, presque toutes les nations ressentant un impact significatif de la crise sanitaire sur leurs économies respectives.

Les États-Unis et la Chine restent dans une ligue à part
Les États-Unis et la Chine restent en tête du classement de cette année, avec des valeurs de marque de 23,7 billions de dollars et 18,8 billions de dollars respectivement. Les relations entre les deux précurseurs restent particulièrement fragiles en raison de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine qui a consumé les deux économies au cours des dernières années.

Les États-Unis, leader de longue date, ont enregistré une perte de 14 % de la valeur de leurs marques, qui s’élève à 23 700 milliards de dollars, après une nouvelle année de turbulences. Aujourd’hui, la plus grande économie du monde, la plus forte, continue de faire l’objet de critiques et d’interrogations sévères sur la scène internationale. Avec l’annonce de la victoire de M. Biden à l’élection présidentielle de 2020, dans l’une des courses les plus controversées et les plus polarisantes de l’histoire américaine, le pays est susceptible de tracer une nouvelle voie et de changer nombre des politiques menées sous le président sortant.

Malgré cette incertitude politique, la domination pure et simple des marques américaines et leur succès dans le monde entier constitueront toujours un solide filet de sécurité pour l’économie et la réputation du pays. Les marques américaines – Amazon, Google, Apple et Microsoft – ont remporté quatre des cinq premières places du Brand Finance Global 500 de l’année.

Contrairement aux États-Unis, la valeur des marques chinoises a réussi à rester largement stable, n’enregistrant qu’une modeste baisse de 4 % cette année. La réaction rapide du gouvernement chinois à l’épidémie de COVID-19, associée aux mesures de relance ciblées qu’il a prises ces derniers mois, a permis au pays de devenir la première grande économie à se remettre de la pandémie et devrait être la seule économie du G20 à connaître une croissance cette année.

La Suisse en 15e place
La Suisse gagne une place dans ce classement malgré le fait que  la valeur de ses marques ait diminué de 19 % pour atteindre 764 milliards de dollars. Ce qui prouve que les marques suisses sont solides et qu’elles restent des valeurs refuge en temps de crise. A noter que sur ce classement, la Suisse a une place démesurée par rapport à sa population. Posséder un portefeuilles de marques reconnues à l’international est un des points forts de notre pays. Les pertes de cette année devraient être vite récupérée dès la fin de la pandémie car le positionnement, la qualité et la notoriété de nos produits n’est plus à faire.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag
Daily Newsletter