Actualité

#CHRONIQUE – La parfaite alliance : startup et publicité digitale !

CHRONIQUE rédigée par Marie-Sophie Chenevier, responsable du service client chez Gamned à Genève

Encore méconnue il y a 10 ans, la publicité digitale programmatique permet de répondre à un large panel d’objectifs, tant pour une startup que pour une multinationale. Elle offre la possibilité de personnaliser les campagnes publicitaires, et s’adapte parfaitement quel que soit le type d’entreprise, afin de créer un lien durable entre annonceur et audience à travers de multiples leviers digitaux. Voici trois idées reçues à oublier définitivement.

1 – L’impact direct de la publicité digitale n’est pas mesurable
La notoriété et la valorisation de l’image de marque sont les principales préoccupations des startups afin d’accroître leur rayonnement. Souvent à la recherche d’une croissance exponentielle, les startups ont des objectifs de performance et de rentabilité. Dans cette logique, elles sont souvent rares à tester des leviers innovants et font davantage confiance à des stratégies traditionnelles telles que le SEA ou le SEO, perçues comme ayant un meilleur contrôle de diffusion et un meilleur retour sur investissement… Et pourtant.

Tous les dispositifs mis en place en programmatique sont parfaitement mesurables. Les outils d’attribution et de contribution permettent de déterminer le rôle de chaque levier utilisé (search vs. programmatique par exemple…). Cela permet donc de mesurer l’impact de la stratégie digitale sur les ventes. Par ailleurs, les KPIs (Key Performance Indicator) apportent une aide précieuse et offrent différents niveaux de lecture des campagnes. Il est intéressant de prendre en compte divers KPIs pour un objectif de performance : nombre de visites sur le site, personnes touchées, vidéos visionnées à 100%. Ces outils de mesure permettent de définir l’impact des campagnes en termes de mémorisation, de notoriété ou encore de préférence de marques, et sont tout aussi essentiels au développement d’une startup. Enfin, les insights sont aussi cardinaux, car ils vont permettre de mettre en lumière les points forts mais aussi les axes d’amélioration à prendre en compte pour les prochaines campagnes afin de performer davantage. Les impressions visibles, la couverture sur cible, les vidéos vues à 100% ou encore la session Google Analytics sont des KPIs garantis, qui permettent de rassurer les entrepreneurs inquiets.

2 – La publicité digitale cible avant tout les réseaux sociaux
Les réseaux sociaux tels que Instagram, Facebook, Tiktok, Snapchat, Twitter ou encore Pinterest sont pour la plupart utilisés de façon systématique. En effet, ces canaux peuvent être pilotés aisément par les startups en interne, et leur permettent d’accroître la visibilité de leur marque lorsque la cible a bien été définie.

Bien que les réseaux sociaux soient des leviers de communication essentiels, les sites média le sont tout autant. La complémentarité entre média sociaux et sites média permet de multiplier les points de contacts, ce qu’offre le programmatique, et par conséquent, permet d’amplifier les performances d’une campagne publicitaire.

Le programmatique permet de scénariser la prise de parole de la marque tout au long du tunnel de conversion de l’internaute, à travers une stratégie média mixant divers leviers. La diversification des canaux permet la répétition des messages avec l’utilisation de multiples formats (vidéos, native, newsfeed, display…). Cette technique accroît la mémorisation et l’engagement de la part de l’audience, et in fine, garantissent de bonnes performances.

3 – Les médias TV ne sont pas accessibles aux startups
La TV, considérée comme un média traditionnel, reste pour autant un canal intemporel. Aujourd’hui, à travers l’achat programmatique, la TV devient accessible aux startups. La combinaison du programmatique alliée à la TV promet une force de frappe associée à la finesse d’un ciblage digital démographique, géographique et/ou comportemental. Cette tendance se démocratise dans un contexte où la publicité segmentée via les box des fournisseurs internet devient possible. Ce nouveau mode d’achat permet donc un accès simplifié et aisé à la TV, pour des annonceurs aux budgets limités et ayant une audience précise. Les médias TV sont donc le parfait combo pour allier puissance de la vidéo et finesse du ciblage.

Encore aujourd’hui la publicité digitale suscite beaucoup de craintes vis-à-vis des startups. Le manque de connaissances sur ces sujets est une des raisons pour lesquelles ces dernières sont frileuses. Et pourtant, comme évoquée précédemment, l’utilisation de la publicité digitale est une véritable aubaine pour ces nouvelles entreprises en pleine croissance, en déployant un dispositif personnalisé durable et efficace, grâce à un accompagnement sur-mesure aux côtés d’experts du programmatique.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag
Daily Newsletter