Actualité

En juillet 2021, les investissements publicitaires ont progressé par rapport à 2020

En juillet, la pression publicitaire brute se clôture à 369,3 millions de francs bruts, ce qui correspond à une augmentation de 11,3% par rapport au même mois de l’année passée. Dans l’ensemble, la pression publicitaire est toujours légèrement supérieure à la valeur de l’année précédente (+1,1%).

Une reprise peut être observée après l’effondrement dû au coronavirus l’année dernière, mais la pause estivale est clairement perceptible. Par rapport au mois précédent, la pression publicitaire a sensiblement diminué (-14,5%). Un regard sur les années précédentes montre que la pause estivale a été particulièrement forte en 2018 (-33,5%). En 2019 (-16,4%) et 2020 (-18,4%), les baisses se situaient à un niveau similaire à celui de cette année.

La situation par branches
Celles qui progressent : Les médias (+140,6%), l’énergie (+51,9%) et les cosmétiques & produits de soin corporels (+34,6%) figurent parmi les trois principaux secteurs gagnants en juillet. Sinon le classement est identique à celui du mois précédent. Le commerce de détail, les produits alimentaires et les initiatives & campagnes restent dans le top 3.

Toutefois, le secteur des loisirs, gastronomie, tourisme, qui avait toujours figuré dans le top 3 les années précédentes, peut à nouveau faire état d’une pression publicitaire plus forte en juillet et d’une augmentation de 32,6% par rapport au même mois de l’année dernière. Il reste à voir si le secteur peut revenir dans le top 3 d’ici la fin de l’année. Il en va de même pour le secteur de la finance, qui se montre à nouveau nettement plus fort en juillet (+20,4%).

Celles qui perdent : Seuls 6 des 21 secteurs ont enregistré une baisse en juillet par rapport au même mois de l’année précédente. En termes de pourcentage, c’est l’industrie du tabac qui a le plus diminué (-37,2%). Dans l’absolu, elle est toujours à la dernière place. La pression publicitaire de l’industrie est néanmoins supérieure de 32,1% à la valeur de 2020.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag.ch