Actualité

Envoyer son CV et ne pas recevoir de réponse : un phénomène plus courant en Suisse romande

Enquête JobCloud et Link

Envoyer son dossier de candidature plein d’espoir et ne jamais recevoir de réponse : c’est ce qu’ont déjà vécu près de 50 % des sondés dans le cadre de l’étude sur le marché de l’emploi 2019 menée par JobCloud en collaboration avec l’institut LINK. Le « ghosting » de candidats est un phénomène particulièrement courant en Suisse romande. En ce qui concerne le processus de candidature, si les formulaires de candidature sont appréciés, les vidéos de candidature peinent à trouver leur public.

Près de la moitié des sondés (48 %) sont parfois voire souvent confrontés au fait de ne recevoir aucune réponse à leur candidature. Ils n’ont droit qu’à un silence radio et à des questions sans réponses : Le processus de recrutement est-il encore en cours ? Ont-il perdu mon dossier de candidature ? En Suisse romande, le phénomène est même bien plus courant, avec 58 % contre 44 % en Suisse alémanique.

Quant aux rares réponses reçues, il s’agit souvent d’une réponse négative standard : 80 % des candidats interrogés reçoivent parfois voire souvent un email standardisé pour les informer que leur candidature n’a pas été retenue. Une pratique qui n’est pas particulièrement appréciée. En effet, 73 % des sondés auraient souhaité recevoir une réponse personnalisée avec, idéalement, une indication des raisons. « Les recruteurs sont souvent soumis à la pression du temps. Même s’ils le voulaient, ils ne parviendraient pas à rédiger une réponse négative personnalisée pour chaque candidature non retenue. Toutefois, si on a été convié à un entretien mais qu’on n’est pas retenu pour le poste, on est en droit d’attendre une justification en tant que candidat », explique Davide Villa, CEO chez JobCloud.

Les formulaires de candidature acceptés, les vidéos non
Les  formulaires de candidature envoyés sur une plateforme d’emploi ou le site web d’une entreprise est une pratique bien accueillie : 45 % des sondés considèrent les formulaires de candidature comme quelque chose de positif et seuls 16 % ne les apprécient pas. « L’avantage des outils de gestion des candidatures, qui se cachent souvent derrière ce type de formulaires, est leur clarté et leur efficacité d’utilisation pour les recruteurs. De plus, les candidats en profitent aussi car ces outils leur permettent de recevoir une réponse plus rapidement ».

A l’inverse, les vidéos de candidature peinent à s’imposer : environ 46 % des sondés n’arrivent pas à s’y faire. Par ailleurs, un quart des personnes interrogées n’apprécient pas les entretiens d’embauche par chat vidéo et préfèrent les entretiens en tête-à-tête.

Tags
Voir plus

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer