Actualité

Etude de KS/CS : le secteur de la publicité génère CHF 3,3 milliards en Suisse

Voici quelques années, l’association Publicité Suisse avait lancé la première étude cherchant à quantifier l’impact du secteur de la publicité dans l’économie suisse. Si en 2012, l’enjeu était de freiner les pouvoirs publics face à toute tentative de restreindre la publicité venant du monde du tabac, du crédit et de la “junk food”, la situation est toute autre aujourd’hui. La globalisation des plateformes pouvant diffuser de la publicité et la personnalisation des messages rend plus difficile le contrôle des messages publicitaires.

L’intérêt avec la nouvelle étude qui vient d’être publiée par Communication Suisse réside plutôt de savoir si la numérisation a eu un impact sur les agences de publicités et les agences média en Suisse romande. Si on analyse le nombre de personnes travaillant dans l’univers de la publicité, force est de constater que l’on est passé de 4’300 personnes travaillant à plein temps en Suisse romande à  22’300 personnes (dernières données dates de 2017). Côté agences, on dénombre 3700 agences de publicité et 357 régies publicitaires.

L’attrait pour ce secteur s’explique par l’explosion des investissements publicitaires. En 2018, 4,6 milliards de francs ont été consacrés à de l’achat d’espace publicitaire. Le gâteau ne cesse de croître mais on ne saurait se réjouir aveuglément. On estime que 2 millards de francs partent directement en direction des GAFA’s. Autre donnée inquiétante. la rentabilité n’est pas au rendez-vous. En effet, en 2009, on estimait que le chiffre d’affaires annuel moyen de l’activité publicitaire pouvait être compris entre 1,6 et 1,9 milliards de francs rien que pour la Suisse romande. Pour 2018, la valeur générée est de 1,5 milliards de francs. Plus d’acteurs et un revenu global relativement stable. Le “travailler plus pour gagner autant, voir moins ” est désormais une constante sur le marché.

Mais tout n’est pas noir pour autant, l’étude confirme que pour chaque francs de valeur ajoutée générée par le secteur publicitaire, un franc de valeur ajoutée supplémentaire est créé dans les autres secteurs de l’économie. Au total, l’impact de ce secteur serait de 3,3 milliards de francs.

ETUDE KS/CS

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer