Actualité

François-Louis Noël lance l’agence miind

Pour accompagner la mutation de  l’économie des services, François-Louis Noël lance  miind, une agence qui propose une approche agile de la communication des marques, des entreprises et des institutions. Outil de référence en stratégie de communication et de contenus, miind se propose d’accompagner avec pertinence ses clients dans la création de storytelling: du planning stratégique, à la génération des idées et à la production des contenus.

Pour ce professionnel, il s’agit de s’affranchir de la rigidité des agences de communication traditionnelles. Une vision aguerrie ainsi qu’une fine compréhension des outils permet une expertise de conseil pertinente en amont des approches client. En aval, cette expertise s’appuie sur un modèle souple et agile, marqueur de l’ère digitale, avec une équipe de spécialistes ad hoc dédiés à la création et la production des contenus nécessaires au déploiement des storytellings.

Capture d'écran 2016-06-07 09.25.33François-Louis Noël est l’ex managing partner de M&CSAATCHI à Genève. Il a commencé sa carrière en tant que strategic planner chez BBDO Paris, puis Landor, avant de participer au lancement de M&CSAATCHI à Paris, puis à Genève. Il a été jury Creative Effectiveness aux Eurobest en 2015 et a remporté de nombreux prix avec ses partenaires créatifs, parmi lesquels Cannes Lions, ADC, LIA et New York Festivals.

 

Tags
Voir plus

Articles similaires

2 Commentaires

  1. François-Louis Noël lance miind, une nouvelle agence, je le félicite avec respect pour le courage de l’entrepreneur. Mais il y a un truc qui m’énerve depuis pas mal de temps et là, c’est pas personnel François-Louis, c’est juste la fois de trop et je pousse un coup de gueule. Ces nouvelles agences qui se créent et qui dès le premier jour ont un portfolio plus long que ceux de WWP et de Publicis réunis. Alors bien entendu, ils diront tous qu’ils parlent de leur expertise à travers cette longue listes des plus belles (of course!) marques du monde. Mais sur le site c’est tout de même titré (avec le logo dans le titre): miind food, miind luxe, miind finance, etc. avec en dessous la liste des marques pour lesquelles la nouvelle agence n’a jamais travaillé. C’est de bonne guerre? OK, mais alors par respect faudrait citer dans vos sites les agences qui ont gagné ces clients et vous ont permis, nouveaux entrepreneurs, de créer vos agences. S*… comme Salutations !

  2. Cher Philip,

    Merci beaucoup pour vos encouragements, cela fait évidemment plaisir de la part de confrères et peut-être futurs concurrents;-) Et merci d’avoir consulté le site de miind dans le détail. Alors effectivement quand on lance une nouvelle agence, on surfe sur une ligne de crête. Comment faire part de son expertise quand on n’a pas – encore – de travaux à montrer? L’importance des mots d’abord, titrant la rubrique “portfolio” et non “clients” comme c’est toujours le cas. Chacun pourra faire la différence en se référant à la définition du mot portfolio. Le choix ensuite de n’indiquer que des noms de marques sans montrer de travaux, ce qui me semble la façon la plus honnête de présenter les choses: l’expertise est réelle (pourquoi la cacher?), mais les travaux ont été exécutés dans de précédentes expériences professionnelles (c’est sous entendu). Cela reste un choix, il peut être discuté. Ce serait avec plaisir autour d’un café, Philip. Amicalement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button
Close