Actualité

Havas réalise pour les HUG une fresque pour prévenir le suicide des jeunes 

« Où que tu sois, on entend ton appel », telle est l’accroche de la nouvelle campagne développée par Havas Village Genève pour mettre en avant l’unité de crise MALATAVIE des HUG. Les idées noires arrivent n’importe quand, n’importe où, dans la tête d’un jeune, d’autant plus en cette période de pandémie. En Suisse, le suicide est la principale cause de mortalité chez les 15-24 ans. Pour répondre au mieux aux appels à l’aide des jeunes et de leurs proches, la Ligne Ados de MALATAVIE unité de crise (022 372 42 42) est accessible 7j/7, 24h/24.

« Afin de mieux faire connaître ce dispositif auprès de la cible jeunes et de leur entourage (parents, famille, amis), l’agence souhaitait véhiculer un message qui les touche différemment, qui leur parle, qu’ils s’approprient et qui puisse être relayé sur les réseaux sociaux », souligne Gabriel Mauron, Co-Managing Director et Creative Director du Havas Village Genève.

Pour ce faire, l’artiste genevoise, Amikal a été invitée à composer une fresque en street art dans le quartier de Plainpalais, au Passage Cabriol. La fresque est composée de plusieurs scénettes faisant écho au vécu des adolescents. Ces moments ont été imaginés par l’agence et l’artiste à partir de paroles de jeunes suivis à MALATAVIE et de l’expérience de professionnels qui les prennent en charge. Elle délivre un message universel de prévention : ne pas rester seul et favoriser le dialogue (échanger, parler et partager) : « dans la rue, au skatepark ou à la maison, il est important de parler de ce que tu ressens. »

La campagne est déclinée et diffusée sur les réseaux sociaux des HUG et relayée via la landing page du site web MALATAVIE. L’agence a également collaboré avec Kapaw (https://www.kapaw.ch/), média numérique destiné aux jeunes pour réaliser une vidéo sortant des schémas classiques de communication et créer un intérêt particulier pour la campagne.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag
Daily Newsletter