Digital

iOS9 signerait-il la fin de la pub sur mobile ?

Le nouveau système d’exploitation d’Apple à destination des smartphones et tablettes embarque des API* permettant à des logiciels tiers de bloquer la publicité. Une nouveauté pour le mobile, mais pas pour le desktop où ces outils sont déjà très présents afin d’interdire les bannières et les vidéos en preroll. De quoi affoler les annonceurs ? Pas si sûr…

Les-« Ad Blocker » sont des logiciels capables de faire disparaître la publicité de votre navigation internet. Souvent gratuits dans leur version de base, ces logiciels se montrent encore plus efficaces si vous acceptez de passer au niveau supérieur. Le principe est simple : il faut payer pour ne plus voir de publicité. Subtilité, il est possible de rendre ce filtre plus poreux et d’ainsi laisser la publicité sur certains sites, comme si la pub était moins gênante dans certains endroits du Web !
Redoutables d’efficacité, ces logiciels ciblent toutes formes de publicité : bannières fixes, animées, vidéo. Que vous soyez sur YouTube ou sur un site, que votre vidéo soit gracieusement proposée à la lecture d’un contenu en preroll (vidéo lancée automatiquement avant la lecture du contenu choisi) ou en surimpression, elle sera tout simplement rendue invisible à vos yeux. De quoi vous faire gagner un temps précieux pour consulter sans entrave la vidéo de petits chatons que vous aviez choisie. Mais Google ne s’y est pas laissé prendre ! Heureux hasard ou volonté délibérée de la part de Google, son navigateur Chrome présente un bug peu commun : celui de vous forcer à regarder en preroll des vidéos publicitaires de plus de trois minutes. Une manière très claire de la part de la firme de Mountain View de nous rappeler qu’elle tient toujours les commandes !

Ce qu’Apple veut…
Que penser dès lors du choix d’Apple de proposer carrément des APIs pour enlever la publicité des applications mobiles ? Est ce vraiment la fin de la publicité sur nos mobiles, ou doit-on y voir l’intention de promouvoir la publicité à la « façon Apple » et de mieux travailler sa publicité via le « natif » ? Ce terme, « natif », désigne la pub faite expressément pour un canal de diffusion, une audience précise et ciblée et même pour une période donnée… sans oublier la géolocalisation, tellement prometteuse mais si mal exploitée. En matière de vidéo il serait tellement simple de jouer la carte de la contextualisation pour gagner en efficacité sur des campagnes intelligentes et pertinentes, mais le dictat de la quantité sur la qualité semble toujours être de mise. À qui la faute ?

Elles sont pourtant légion, les publicités percutantes, originales, collant parfaitement à leur audience et adaptée aux canaux de diffusion. Pour preuve, la vidéo a envahi de façon adroite des réseaux tels que Snapchat pour des campagnes très ciblées. Inutile de citer Facebook et ses vidéos en autoplay qui accrochent l’internaute simplement en parcourant son flux d’information, des vidéos faites spécialement pour ce réseau tant le profilage de l’audience y est aisé.
Mais la publicité sur mobile ne se résume pas seulement à la plateforme de Marc Zuckerberg – et tant mieux. Revenons à Apple, qui a donné un signal fort avec l’avènement des iBeacon, des émetteurs Bluetooth dédiés à la publicité très localisée puisque utilisable dans des points de vente. Dès qu’un mobinaute passe près d’une tête de gondole d’un supermarché, le voilà informé d’une action spéciale. Ce type d’interactions permet une pléthore de messages allant d’un simple texte en passant par une url qui invitera le consommateur connecté à consulter un message publicitaire pour obtenir, par exemple, une réduction. Cerise sur le gâteau, la firme de Cupertino a même pensé aux utilisateurs d’Android puisque le système est compatible avec cette plateforme.

Et ce n’est qu’un début. L’annonce d’Apple laisse pressentir l’arrivée d’autres formes publicitaires qui transformeront la firme à la pomme en un fournisseur de solutions publicitaires, de quoi dévier une partie des revenus de Google ou Facebook. Un nouveau coup dur pour les médias et les agences média qui ne cessent de voir le marché leur échapper des mains.

[ASIDE]

Une campagne très GOT

Finissons sur une note encourageante : cette campagne très réussie sur BuzzFeed. Ce célèbre site a mis en place des contenus publicitaires originaux en forme de quizz sur la célèbre série TV Game of Thrones. L’univers de cette fiction touche principalement une cible jeune, avec un test intitulé « Comment devriez-vous mourir dans Game of Thrones » ?

Avec une telle entrée en matière, aucun risque de voir sa publicité disparaître sous l’effet de bloqueurs de publicité. Lorsque vos contenus publicitaires sont attrayants, ils ne sont pas perçus comme intrusifs. Une leçon à retenir ! [/ASIDE]

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer