Actualité

La start-up suisse FAIRTIQ primée en Angleterre

L’application suisse FAIRTIQ s’est distinguée dans un concours d’entrepreneuriat qui visait à améliorer le système de transports publics au Royaume-Uni. Malgré le niveau de ses concurrents, la start-up bernoise a réussi à convaincre et est désormais prête à lancer ses produits en Grande Bretagne. FAIRTIQ a reçu le prix “Cohort Award” récompensant l’idée la plus prometteuse du concours. La startup a également été sélectionnée pour signer un contrat de lancement au Royaume-Uni.

Un accès à l’un des marchés les plus importants d’Europe
Gian-Mattia Schucan, fondateur de FAIRTIQ. ” Le projet “accélérateur” permet à FAIRTIQ de se développer au Royaume-Uni, l’un des marchés de transports publics les plus importants en Europe. Il donne un accès direct aux infrastructures et aux responsables des plus grandes entreprises sur le marché. Nous nous sentons prêts à relever ce défi international”.

Les défis du système de transports publics anglais
Le système de transports publics anglais est très différent du Suisse. L’industrie a été complètement privatisée et se caractérise par une concurrence considérable, parfois au détriment des passagers. Contrairement à la Suisse, où l’achat d’un billet unique permet de voyager à travers le pays par tous les moyens de transport (train, car postal, tram, etc.), la distribution mutuelle de billets de différents fournisseurs n’est généralement pas autorisée au Royaume-Uni. En conséquence, le passager doit acheter un nouveau billet lorsqu’il change de train. C’est un énorme potentiel pour FAIRTIQ et sa technologie.

Présentation au ministère anglais des Transports
Sélectionné pour la finale, FAIRTIQ a participé à la journée de démonstration : le couronnement du programme Billion Journey. Le public était composé d’environ 400 invités, notamment des dirigeants du groupe Go-Ahead ainsi que d’autres grandes sociétés de transports publics. Etaient également présent, des représentants du ministère britannique des transports, des autorités locales, des fournisseurs, des investisseurs et des médias. L’équipe bernoise a eu cinq minutes pour présenter ses résultats et ainsi convaincre les décideurs des avantages de ce produit, le “billet le plus simple de Suisse”. Les avantages de FAIRTIQ, tant pour les passagers que pour Go-Ahead, ont permis à l’équipe bernoise d’obtenir l’un des précieux sésame qui lui permettra d’entrer sur le marché britannique des transports publics.

Le fonctionnement de FAIRTIQ
Avant d’embarquer dans un tram, un bus ou un train, le passager clique sur “Start” dans son application FAIRTIQ. Un titre de transport lui donnant accès à tous les moyens de transports publics en Suisse est alors émis. Une fois arrivé à destination, un autre clique met fin au voyage. Grâce à la fonction GPS, FAIRTIQ reconnaît le trajet effectué et facture un ticket au meilleur tarif possible. Si le prix d’un aller simple dépasse le prix d’un billet journalier, ce tarif avantageux est alors facturé. FAIRTIQ utilise les capteurs des smartphones pour rappeler automatiquement aux voyageurs de ne pas oublier de stopper leur trajet.

FAIRTIQ a également été distingué, via l’agence Lipp, au Meilleur du Web.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer