Actualité

La ville de Bienne prévoit d’interdire la réclame non bilingue: l’ASA s’y oppose !

Ce qui ressemble à s’y méprendre à un poisson d’avril pourrait bien devenir réalité l’an prochain déjà à Bienne. La ville veut en effet interdire les réclames en une seule langue! Plus grande ville bilingue du pays, Bienne-Biel est fière de cette particularité. Les panneaux routiers, les noms de rues et bien d’autres éléments de la vie courante y sont en allemand et en français. La ville prévoit maintenant de s’attaquer à la liberté économique des annonceurs. Le règlement sur les réclames a été modifié de sorte à rendre obligatoire le bilinguisme de toutes les affiches placardées à l’avenir dans l’espace public. Ainsi, il serait interdit d’afficher de la publicité rédigée uniquement en allemand ou en français.

La ville exagère largement! L’ASA s’oppose à de telles prescriptions irrationnelles et a réagi dans un premier temps en accordant une interview au journal “Bieler Tagblatt”. L’association est par ailleurs en contact avec les autorités cantonales, qui examinent actuellement le règlement prévu.

Que peuvent faire les annonceurs?
La part des francophones à Bienne a évolué au cours de ces dernières années. D’après le service des statistiques de la ville, 42% de la population de la ville parle français, contre 58% de germanophones.

L’ASA recommande à ses membres planifiant des campagnes en plein air en ville de Bienne-Biel de prévoir une part d’au moins 40% de supports en français et de 60% de supports en allemand.

Malheureusement, le nombre d’affiches uniquement en allemand est actuellement nettement plus élevé que celles en deux langues. Si l’équilibre entre les langues est sensiblement amélioré dans les rues et les places de la ville, ses responsables pourraient réviser leur jugement.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer