Actualité

L’Agefi se relance sur de nouvelles bases

Un nouvel Agefi va voir le jour. Les activités et le personnel du journal économique et financier romand, en procédure concordataire, seront progressivement repris à partir du 1er mai 2017 par une nouvelle société en cours de constitution par Antoine Hubert avec un groupe d’investisseurs. « Dans un contexte morose pour les médias romands, nous pourrons ainsi relancer L’Agefi sur de nouvelles bases, pour un projet durable dont la Suisse romande a besoin », souligne Antoine Hubert.

« L’Agefi est un acteur respecté de la place médiatique romande », affirme le nouveau rédacteur en chef, Fathi Derder. « L’incroyable richesse du tissu économique romand ne se retrouve pas suffisamment dans les journaux. L’Agefi doit occuper cette place, renforcer sa mission de journal économique et financier, et mieux valoriser les efforts de nos entrepreneurs ». Le rédacteur en chef compte également développer un axe important : la défense de conditions-cadres favorables aux entrepreneurs. L’Agefi y consacrera une attention particulière : « Nous serons militants, je l’assume. Nous nous battrons pour simplifier la vie des entrepreneurs dans notre pays ».

Les effectifs seront maintenus, ainsi que la parution quotidienne du journal. Des investissements sont prévus pour le développement numérique du titre. Une nouvelle formule, ainsi qu’un nouveau site et de nouvelles applications, sont en préparation pour le mois de septembre. « Nous voulons développer une vraie plateforme d’entrepreneurs », précise Fathi Derder. « Nous sommes un média économique et financier, mais nous devons aller plus loin, et devenir le coeur de la communauté des entrepreneurs romands ».

Le conseil d’administration de la nouvelle entité sera constitué d’Adrienne Corboud-Fumagalli, François Besençon, Antoine Hubert, Fathi Derder (administrateurdélégué), et Raymond Lorétan (président). « La presse souffre, des titres disparaissent, l’existence de L’Agefi était menacée », souligne Raymond Lorétan. « Nous lançons ici un projet d’avenir. Le défi est immense, tout le monde le mesure. Mais nous y croyons. Pour la presse romande et pour l’économie romande ».

Tags
Voir plus

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer