Actualité

Légère reprise des investissements publicitaires en février 2021

Alors que le marché publicitaire suisse avait connu d’importantes baisses en février par rapport au mois de janvier au cours des deux dernières années, il est cette année parvenu à se redresser légèrement en février (+7.4% par rapport au mois précédent) après un net repli en janvier. Avec 313,2 millions de francs bruts consacrés à la publicité, le mois de février reste malgré tout bien en deçà du niveau atteint lors du même mois de l’année passée, enregistrant une baisse de 20.1%. Au total, la pression publicitaire s’élève à 604.7 millions de francs bruts et est donc inférieure de 28% à la valeur de l’année précédente.

Six secteurs sur 21 peuvent se réjouir d’une pression publicitaire plus élevée en février. Au sein des groupes de médias, seule la radio affiche une légère hausse. Cette augmentation de la pression publicitaire ne revêt pas un caractère organique mais peut être attribuée à l’intégration de trois nouvelles stations en Suisse romande lors de ce début d’année.

Les secteurs dont la pression publicitaire a augmenté
Le secteur Nettoyage a encore augmenté considérablement sa pression publicitaire en février (+76.6%). Parmi les autres grands gagnants ayant enregistré une hausse à deux chiffres par rapport à l’année précédente, on retrouve les secteurs Produits tabagiques (+43.6%), Energie (+24.4%) et Commerce de détail (+23.3%). Depuis le début de l’année en cours, le secteur Commerce de détail affiche un résultat inférieur de seulement 1% à celui de l’année passée. Le secteur Produits alimentaires (+2.5%) est à nouveau en légère hausse en février, juste derrière (-2.3%) le chiffre de l’année précédente à la même date. Le secteur Digital & Ménage a également enregistré une légère augmentation (+1.2%) après une forte baisse au mois de janvier.

Les secteurs qui ne communiquent pas en raison de la situation pandémique
De nombreux secteurs ont adopté des stratégies publicitaires plus défensives en février 2021 par rapport à l’année dernière. Les secteurs Manifestations (-76.7%), Loisirs, Gastronomie et Tourisme (-59.6%) ont, sans surprise, enregistré le plus fort pourcentage de baisse de la pression publicitaire, directement suivis par les secteurs Transports en commun (-59%), Médias (-53.8%), Mode & Sport (-48%) ainsi que Boissons (-36.6%), qui se sont montrés encore plus stables en janvier 2021 avec une baisse de «seulement» -8.1%. Les secteurs Véhicules (-28.7%), Services (-27%) et Finances (-22.4%) ont quant à eux affiché des baisses de plus de 20%.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag
Daily Newsletter