Actualité

Léman Bleu interdite de Grand Conseil genevois

Le Bureau du Grand Conseil a adressé à TV Léman Bleu SA (ci-après « Léman Bleu ») un courrier de résiliation du contrat au terme duquel cette dernière retransmet les débats du Grand Conseil. Simultanément à l’envoi de cette résiliation, un communiqué de presse a été envoyé à toutes les rédactions pour les en informer.

La position de Léman Bleu suite à cette décision
Léman Bleu a bien sûr été choquée de ce manque de la plus élémentaire courtoisie, qui consiste à informer un partenaire contractuel en même temps que les médias.

Plus important : le Bureau du Grand Conseil feint de se soucier de la sécurité de Léman Bleu, contre laquelle l’Office fédéral de la Communication (Ofcom) envisagerait d’ouvrir une « procédure de surveillance ». Et ce serait pour éviter tout risque à Léman Bleu, que le Bureau du Grand Conseil met fin au contrat liant l’Etat à cette dernière.
Et le Bureau du Grand Conseil de rappeler qu’il a confirmé le 5 décembre 2013 à l’Ofcom qu’« aucune instruction éditoriale ou rédactionnelle d’aucune sorte n’avait été donnée par le Grand Conseil à Léman Bleu »…

Léman Bleu est obligée de préciser que l’Ofcom n’a ouvert aucune procédure contre elle-même, ni ne menace de le faire. En revanche, Léman Bleu constate que depuis quelques années déjà, certaines forces politiques, en perte de vitesse, sont très irritées de voir quelques personnalités se faire remarquer plus qu’elles-mêmes. Ces mêmes forces parlent ainsi régulièrement de faire supprimer la retransmission des débats du Grand Conseil, espérant ainsi réduire au silence des concurrents plus assidus ou plus créatifs.

Léman Bleu considère qu’il est de son devoir citoyen que de continuer à permettre à la population genevoise de connaitre les femmes et les hommes politiques genevoises et genevois, ainsi que leurs positions sur des sujets qui lui importe : au Grand Conseil, ce n’est pas à Léman Bleu à choisir les intervenants !

Dès lors, Léman Bleu regrette la décision unilatérale du Bureau du Grand Conseil, et s’inquiète du caractère unilatéral et peu démocratique que revêt la première décision importante du nouveau Parlement genevois.

En tous les cas, Léman Bleu fera tout pour poursuivre sa mission d’information à la population genevoise, sur tous les sujets de la vie locale, y compris au niveau de la politique cantonale.

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag.ch
Daily Newsletter