Actualité

Les radios privées romandes et Roger Schawinski cassent l’accord de branche pour une fin de la FM avant 2024

L’OFCOM a annoncé la fin de la fréquence FM pour la fin 2024. L’an dernier, lors du Swiss Radioday, la branche s’était mise d’accord sur une solution hybride qui prévoyait que la SSR débranche ses émetteurs FM déjà en août 2022, afin de faciliter la transition en douceur pour les diffuseurs commerciaux. En janvier 2023, les stations privées de radio devaient ainsi  leur tour procéder au basculement en DAB+.

Retournement de situation
Or, lors du Swiss Radioday de ce jour, l’accord de l’an dernier a été mis à mal. D’une part par les radios privées romandes qui craignent la concurrence française. Ces dernières se sont donc finalement refusées à confirmer qu’elles abandonneraient leurs fréquences FM début 2023 tel qu’imaginé. Face à ce refus, la SSR a à son tour refusé de se retrouver seule pendant plus deux ans en DAB+.

D’autre part, le second front de refus est venu du pionnier des radios privées alémanique Roger Schawinski. Il a lancé une pétition qui a réuni de plus de 60’000 signatures contre l’arrêt de la FM. Il est vrai qu’il a trouvé une alliée en la personne Doris Leuthard, l’ancienne conseillère fédérale ! Après une rencontre avec Roger Schawinski, la Commission des transports et des télécommunications du Conseil national (CTT-N) a exigé un examen approfondi des conséquences de l’abandon de la fermeture des stations de radio FM. C’est dire si le débat est politique !

Mais la position de Schawinski ne saurait résumer le sentiment des radios privées alémaniques qui souhaitaient un basculement plus rapide car le maintien de ces deux technologies a un coût pour les stations. La Suisse italienne est alignée à la position alémanique.

Le poids du DAB+ en Suisse
Au delà de la seule posture politique quel est la réalité du DAB+ en Suisse ? En Suisse alémanique, le DAB+ est de loin le mode de réception la plus populaire (41% de l’utilisation to- tale). En Suisse romande, il vient juste de dépasser la radio IP (36%). En Suisse italienne, l’utilisation de la radio IP a encore augmenté, laissant les FM derrière elle: elle est désormais le mode de réception le plus apprécié (39%). La radio FM représente aujourd’hui moins de 30% de l’utilisation dans chaque région linguistique.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé