Actualité

L’indice prix/performance des médias 2019 est disponible avec les données de l’affichage

Etude mandatée par l'ASA et le LSA

Chaque automne, depuis 2017, l’Association Suisse des Annonceurs (ASA) et LEADING SWISS AGENCIES (LSA) publie l’indice prix/performance des médias, qui analyse l’évolution du prix de la publicité dans les médias en comparaison de leurs performances. Cet indice primordial pour la planification de campagnes publicitaires et pour la transparence des prix inclut pour la première fois les données du secteur de l’affichage.

Situation 2019
En 2019, la pression publicitaire est restée globalement stable jusqu’à présent, et aucun signe majeur de changement n’est à signaler. En ce qui concerne les budgets média, la tendance au digital se poursuit, entraînant un déclin de nombreux médias traditionnels. Cette situation n’a pas encore donné lieu à des ajustements, du moins en ce qui concerne les prix bruts des médias suisses.

Les variations par média
Dans la presse écrite, la baisse du nombre de lecteurs a de nouveau entraîné une hausse des prix de la publicité dans les différentes catégories par rapport à l’an passé. La presse quotidienne connaît ainsi une augmentation de prix de 7,7%, la presse régionale/hebdomadaire de 8,5% et la presse dominicale de 4,4%. Il en est de même pour la presse économique puisque les coûts par contact ont à nouveau augmenté alors qu’ils avaient fortement baissé lors de la dernière enquête. Seuls les magazines et la presse féminine enregistrent une baisse de prix.

La télévision a également été confrontée récemment à une baisse de la portée de ses programmes mais sans pour autant que les prix ne le reflètent de manière significative. A noter que le calcul de l’indice se base sur les «valeurs prévues» des diffuseurs et non sur les résultats réels obtenus. Les coûts par contact prévus dans le groupe cible des 15 à 59 ans n’ont augmenté que de 0,5% par rapport à l’année dernière. En revanche, l’augmentation est de 4,6% pour le groupe cible des 15 à 49 ans. L’évolution effective des prix de la télévision ne peut être calculée individuellement par les clients et les agences qu’avec des suivis de résultats appropriés.

Cette année, les données pour l’affichage sont également couvertes par l’indice. La première enquête montre une légère augmentation d’environ 2% par rapport à l’année précédente. Alors que les prix ont à peine augmenté chez les Alémaniques, les indices en Suisse romande et au Tessin ont pris environ 2 à 3 points de pourcentage.

Début 2018, une nouvelle recherche sur les auditeurs a été introduite à la radio. Par conséquent, l’indice sera calculé à partir de zéro et ne sera publié à nouveau que l’année prochaine.

Au cinéma, l’indice prix/performance – proche de 100 points depuis 2014 – reste globalement stable dans toutes les régions linguistiques.

Avec l’évolution du mix média dans le digital, la transparence dans ce domaine devient également de plus en plus importante. LSA et l’ASA ont hâte de pouvoir proposer un indice prix/performance également pour le digital dans le futur.

IPPM 2019

Tags
Voir plus

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer