Tendances

Manuel révolutionnaire

Indignez-vous ! Vous vous souvenez peut-être de cet opuscule d’une trentaine de pages écrit par Stéphane Hessel et qui avait fait sensation dans le monde de l’édition en 2010. REVOLT d’Alex Lewis et Bridget Angear pourrait presque en être la suite.

Écrit par deux stratèges publicitaires anglais aux multiples récompenses, ce livre explique comment faire bon usage de votre indignation pour changer le monde. Il y a d’abord la forme, la couverture au pochoir, le marque-page qui ressemble méchamment à la mèche d’un bâton de dynamite, des phrases choc qui s’étalent en lettres sales sur des doubles pages jaune pétard comme des tags sur des murs, une typo façon machine à écrire rappelant des tracts… et jusqu’au nom de la maison d’édition qui ne s’invente pas, The TNT Book Company. Si après tout ça, vous n’avez pas envie d’ouvrir ce livre, c’est que vous n’avez pas l’âme d’un fauteur de troubles, d’un empêcheur de tourner en rond ou, n’ayons pas peur des mots, d’un révolutionnaire, car REVOLT aurait tout aussi bien pu s’intituler Manuel du parfait révolutionnaire.

Attention, il n’y a pas la plage sous ce pavé de 360 pages, mais des conseils très affûtés sur la façon de fomenter une révolution. Rien de moins. Il ne s’agit pas de reprendre la Bastille ou de ranimer en Bolivie la flamme de la révolution qui s’était éteinte avec la mort du Che, mais de donner corps à vos propres colères, vos ras-le-bol, vos rebellions. Ne me dites pas que vous vous satisfaites du monde tel qu’il est et que vous ne voulez rien changer, je ne vous crois pas. Il y a forcément des choses qui vous choquent, qui vous heurtent. Alors agissez !

La révolution en 7 points
REVOLT a identifié sept composantes qui permettent à n’importe qui de lancer un mouvement de protestation, lui donner de l’ampleur et lui permettre de transformer le monde. Attention, il peut s’agir d’une petite transformation : vous n’êtes pas obligé de vous attaquer tout de suite au réchauffement climatique ou à la faim dans le monde.

REVOLT cite l’exemple de Lucy-Anne Holmes, qui ne supportait plus de voir la vision machiste des femmes seins nus en troisième page de The Sun ; elle a lancé une pétition et a réussi à faire plier Rupert Murdoch et une institution vieille de 44 ans. Ou encore Josy Paul, publicitaire en charge du budget Ariel, qui se demandait pourquoi la corvée de lessive était toujours réservée aux femmes et a réussi à créer une vraie prise de conscience de la répartition inégale des tâches domestiques dans la société indienne.

Que vous soyez un particulier, une ONG, une entreprise ou une marque, les recettes sont les mêmes. Et le secret (qui n’en est pas vraiment un) est de mettre le plus grand nombre de personnes dans sa poche. Pour y parvenir, les révolutionnaires de 2018 ont beaucoup de chance : ils peuvent s’appuyer sur la puissance d’Internet et des réseaux sociaux. À chaque page, REVOLT prodigue des conseils, donne des exemples, pose des questions, propose des exercices pratiques pour tester la force de vos convictions, la pertinence de vos intuitions et le potentiel de vos idées de changement.

La révolution est en marche mais pour qu’elle aboutisse, elle devra être mûrement réfléchie. Et les réflexions de Lewis et Angear vous aideront à éviter certaines erreurs. Il y a fort à parier que cet ouvrage deviendra le livre de chevet de ceux qui veulent vivre en accord avec leurs convictions, consacrer du temps à ce qui leur tient à cœur et laisser une trace positive de leur passage sur terre. C’est ce qu’on appellera une lecture salutaire.

REVOLT – CHANGE THE WORLD BY BUILDING A BRAND / BUILD A BRAND BY CHANGING THE WORLD, d’Alexis Lewis et Bridget Angear, est publié par The TNT Book Company

[ASIDE]

A propos des auteurs

Alex Lewis a conçu des stratégies publicitaires pour des marques mondiales parmi les plus connues. Il a notamment travaillé chez Ogilvy et BBDO, où il s’est fait remarquer pour son travail sur Snickers et Guinness. Bridget Angear est considérée comme l’un des meilleurs planneurs stratégiques du monde. Elle a travaillé chez JWT et BBDO pour des marques comme Pepsi et Walkers et sur des campagnes gouvernementales comme Think!. Elle a participé à la célèbre campagne Make Poverty History.[/ASIDE]

Tags
Voir plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer