Actualité

Radio : la succession de Pierre Steulet a commencé

2015 marque une nouvelle étape pour les radios de l’Arc jurassien. À la suite du départ annoncé de Fabio Payot à la tête de la rédaction de RTN, la direction du groupe BNJ a décidé de mettre en oeuvre un nouveau projet éditorial commun aux quatre radios RJB, RTN, RFJ et GRRIF. Dès le 1er juin, les deux rédacteurs en chef, Cédric Adrover et Gabriel de Weck seront chargés de cultiver les synergies entre les stations, et d’affirmer leur présence sur les réseaux sociaux. Le tout en maintenant la qualité des informations radiophoniques et l’ancrage local.

Pareil défi nécessitait des personnalités fortes et polyvalentes. Gabriel de Weck, né en 1980, est titulaire d’un master en sciences des communications de l’université de Fribourg. Journaliste à RTN de 2008 à 2011, il a obtenu son diplôme du CRFJ (actuel CFJM) en 2010. Depuis 2011, il travaille à La Télé, en tant que rédacteur en chef adjoint et dirige le bureau fribourgeois. Cédric Adrover, né en 1981, est lui titulaire d’un master en sciences économiques obtenu à HEC Lausanne, mention management. D’abord animateur puis journaliste à RFJ, il a été en charge de la création du programme GRRIF, et en assure actuellement la direction d’antenne et la rédaction en chef.

Direction générale : changement de génération
La succession est aussi en bonne voie. Depuis plus de dix ans, Pierre Steulet est épaulé dans la gestion du groupe par ses fils, Valère et Jérôme, 37 et 36 ans. Respectivement futurs directeur financier et directeur médias, ils ont toutes les cartes en main pour reprendre les rênes du groupe. Homme de terrain, Pierre Steulet souhaite leur céder progressivement la gestion opérationnelle des affaires mais restera impliqué dans les dossiers politiques et stratégiques.

Ces annonces coïncident avec la dernière célébration du trentième anniversaire des radios de l’Arc jurassien. Le 18 février 1984, Fréquence Jura ouvrait ses micros. Quelques jours plus tard, le 1er mars 1984, c’était au tour de RTN, puis de RJB le 29 mai. En 2012, la direction faisait preuve d’audace en lançant le quatrième programme, la station
alternative GRRIF. Après trois décennies, ces quatre antennes réunissent chaque jour 215’000 auditeurs. Le groupe a toujours eu à coeur de relever les défis propres à ce milieu en constante évolution.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer