Actualité

OFSP : Lancement de la campagne nationale sur le don d’organes

« Le don d’organes : parlez-en. Pour le bien de vos proches ». Tel est le message de la nouvelle campagne de sensibilisation lancée le 25 février 2019 par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) en partenariat avec Swisstransplant. Elle vise à motiver chaque individu à prendre une décision à ce sujet, et à la communiquer à ses proches pour les décharger et clarifier ce point. Cette campagne  durera trois ans, jusqu’en 2021. Elle est dotée d’un budget annuel de 1,17 million de francs.

Les sondages montrent que la population suisse est en principe favorable au don d’organes. Convaincre les gens ne constitue donc pas le but principal de la campagne ; elle se concentre plutôt sur le dialogue et la possibilité de décharger les proches.

Chacun d’entre nous est susceptible de devoir déterminer subitement s’il faut ou non prélever les organes d’un proche décédé. Alors que 80 % de la population approuve le don d’organes, seule une minorité exprime sa propre volonté. Pour les proches, cela peut conduire à une situation difficile : si la volonté du défunt n’est pas connue, ils doivent prendre une décision à sa place. La personne qui fait connaître sa volonté assez tôt décharge donc considérablement sa famille de cette question – et décide toute seule ce qui adviendra de son corps après son décès.

Objectif : 22 donneurs par million d’habitants en 2021
Fin 2018, le nombre de 18,6 donneurs par million d’habitants a été atteint, le plus élevé jusqu’ici. La prolongation du plan d’action « Plus d’organes pour des transplantations » vise à accroître ce nombre à 22 donneurs par million d’habitants jusqu’en 2021.

La campagne sur le don d’organes fait partie du plan d’action « Plus d’organes pour des transplantations ». Depuis son lancement en 2016, Swisstransplant et le Comité National du Don d’Organes CNDO coopèrent avec l’OFSP, en tant que partenaires officiels.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer