Actualité

#Publicitaire de l’année : les trois messages de Jan De Schepper

Nommé Publicitaire de l’année 2019, par les trois associations professionnelles Leading Swiss Agencies (LSA), l’Association Suisse des Annonceurs (ASA) et KS/CS Communication Suisse, lors du Meilleur de la Pub, Jan de Schepper, Chief Sales and Marketing Officer at Swissquote, avait tenu à rappeler qu’un annonceur est aussi légitime qu’un publicitaire pour recevoir cette distinction  : «Ma candidature est peut-être sortie du lot. A mon sens, les annonceurs ont parfaitement leur place dans ce genre de concours puisqu’ils font partie intégrante de l’écosystème de la communication commerciale.»

Une mission et trois messages clés à véhiculer
Jan De Schepper tient aujourd’hui à rappeler l’importance du rôle des annonceurs: «Nous avons notre part de responsabilité puisque nous contribuons au dynamisme local entre agences et médias. C’est d’ailleurs toute la raison d’exister de l’ASA – dont je fais partie en tant que membre du conseil d’administration – qui milite au quotidien pour la défense des annonceurs.»

Pour lui, la communication commerciale est un vecteur de croissance pour notre économie: «Certaines initiatives cherchent à restreindre la publicité en Suisse, comme ce fut le cas récemment pour l’affichage en ville. Or, elle est primordiale pour que les entreprises puissent continuer à se développer et à fournir du travail à leurs employés. Par ailleurs, elle a aussi pour vocation d’informer. Il est donc vital de se battre pour une liberté de la publicité!»

Enfin, le dernier enjeu de taille pour le nouveau Publicitaire de l’année est la créativité. Elle fait selon lui toute la différence dans un monde où le nombre de contenus auxquels les consommateurs sont confrontés ne cesse d’augmenter: «La Suisse romande est truffée de talents créatifs et d’idées novatrices importantes pour permettre aux marques de se réinventer, et de tirer leur épingle du jeu de façon originale au sein de cette multiplicité de contenus.»

Selon le directeur marketing de Swissquote, il est nécessaire de valoriser la bonne créativité pour faire la différence et permettre aux agences de se démarquer: «La créativité offre de rendre la publicité plus séduisante et attractive dans un contexte où elle a tendance à être perçue comme néfaste ou envahissante. Il est donc de la responsabilité des agences et des annonceurs de proposer des contenus publicitaires audacieux et à forte valeur ajoutée.»

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer