Actualité

Publicitas : sursis concordataire et présentation d’un nouveau modèle aux éditeurs suisses

La société Publicitas est en sursis concordataire provisoire. Le tribunal de district Bülach (ZH) a confirmé la demande en ce sens.

L’entreprise a rencontré, jeudi après-midi,  un plan de redressement a une cinquantaine d’éditeurs suisses, dont NZZ et Admeira. Etaient également présent du côté de Publicitas :  les deux propriétaires de Publicitas –
Carsten Brink Meier, Jörg Nuremberg ainsi que le directeur général Denis Gheysen.  Lors de cette réunion, ces responsables ont présenté un plan de redressement avec un nouveau modèle d’affaires de Publicitas.

Le tribunal de district attend une réponse concernant la volonté de coopérer des éditeurs jusqu’au 10 mai. Si les retours sont positifs, Publicitas peut lancer la deuxième étape de son plan d’assainissement, selon un document interne auquel l’ats a eu accès. Entre-temps, les collaborateurs doivent s’attendre à recevoir leur salaire de mai avec deux à trois semaines de retard.

Un nouveau modèle d’affaires
Le cœur du nouveau modèle économique repose vers un «modèle de réception de commissions», qui devrait éliminer les risques pour les éditeurs et restaurer la confiance dans Publicitas. D’autres points importants dans ce modèle sont la participation des éditeurs dans Publicitas, qui totalise 50%, ou 100% de transparence vis-à-vis des éditeurs, tels que la publication des futurs rapports annuels.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria" Réagissez à ce post en laissant vos commentaires ! Cominmag.ch c'est aussi Cominmag Live et en podcast

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag.ch
Daily Newsletter