Actualité

Relax In The Air et les Musées d’art et d’histoire de Genève lancent la campagne digitale « HODLER, ROI DU SELFIE »

En 2018, le Musée d’art et d’histoire de Genève rend hommage au grand peintre suisse Ferdinand Hodler, mort il y a 100 ans à Genève. Pour débuter cette année de programmation de façon originale, un projet participatif intitulé « Hodler, roi du selfie » invite le public à partager ses plus beaux autoportraits, en les postant sur le site HodlerSelfie.ch spécialement développé à cette occasion, ou sur Instagram avec le hashtag #HodlerSelfie. L’objectif : reconstituer un autoportrait de Hodler grâce à une grande fresque de selfies.

L’autoportrait est une tradition entretenue par les artistes depuis la Renaissance et le MAH en possède de beaux exemples, notamment signés par Hodler. Dans la continuité, la mode actuelle des selfies l’a mis à la portée de tous.

« Hodler, roi du selfie », comment ça marche ?
Ce projet a été conçu avec l’agence digitale Relax In The Air et les Musées d’art et d’histoire de Genève lancent la campagne digitale « HODLER, ROI DU SELFIE ») et généreusement soutenu par Bordier & Cie, banquiers privés. Lancé à l’occasion de l’afterwork du Musée d’art et d’histoire le 18 janvier dernier, il s’articule autour du site HodlerSelfie.ch qui regroupe tous les selfies partagés par les internautes et les visiteurs, et d’un espace à l’entrée du musée où il est possible de se prendre en photo avec, en arrière-plan, un autoportrait de l’artiste ou l’un de ses paysages.

Une campagne de communication exclusivement réalisée sur les réseaux sociaux vise à atteindre le chiffre symbolique de 2018 selfies jusqu’au 18 février prochain. Grâce à un logiciel informatique, une fresque digitale sera ensuite composée à partir de tous ces clichés pour reconstituer l’un des nombreux autoportraits de Hodler à la manière d’une mosaïque. Disponible sur le site, elle sera entièrement navigable. Une version grand format sera aussi présentée sur la façade du musée dès le 1er mars, à l’occasion de l’inauguration de l’exposition Barthélemy Menn au Cabinet d’arts graphiques et de la première phase du raccrochage des salles beaux-arts au Musée d’art et d’histoire avec Hodler intime.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé