Actualité

Rendre le tournage d’une série éco-responsable, tel est l’objectif d’Alva Film Production pour la RTS… bilan cet automne

En moyenne, un épisode d’une série française produit 35 tonnes d’émission de CO2. À titre comparatif, un Suisse en produit environ 13,5 tonnes par année. Trop selon la maison de production Alva Film Production qui souhaite rendre le tournage de Délits mineurs, à Genève, le plus éco-responsable possible et ainsi, minimiser les émissions de CO2 produites.

Par souci écologique, la série est tournée de sorte à limiter les émissions de carbone non nécessaires en regard d’un tournage classique : des alternatives moins énergivores ont été privilégiées (voyager en train plutôt qu’en avion, promouvoir les déplacements en transport commun ou en vélo, utiliser de l’électricité provenant de sources renouvelables, privilégier les éclairages LED, renoncer à la vaisselle jetable, acheter des produits locaux, proposer une cantine végétarienne, choisir des matériaux éco-labellisés et donner une seconde vie à certains décors).Toutes les émissions produites durant le tournage sont ensuite calculées. Les résultats seront délivrés à la fin du tournage, en octobre prochain.

Une nouvelle série policière
Sous la direction des producteurs Britta Rindelaub et Thomas Reichlin (Alva Film production), et des coproductrices Julie Esparbes (Helicotronc) et Izabela Rieben (RTS), six épisodes sont actuellement en tournage jusqu’au 9 septembre prochain. Délits Mineurs est un drame policier de 6 x 52 minutes dont l’arène est la justice des mineurs du canton de Genève. L’enquête se déroule sur l’ensemble des épisodes, soulevant des questions autour de la prostitution, de la clandestinité, de l’abandon parental et de l’inceste. Une série engagée et d’actualité dans un univers sous tension, qui devrait donner matière à réflexion. Plus de 900 jeunes Romands ont spontanément répondu à l’appel du casting et huit d’entre eux ont été retenus.

Pitch
Trois femmes, incarnées par Marie Gillain, Noémie Schmidt et Assa Sylla tentent de venir en aide aux adolescents et, plus précisément, au jeune Malik, incarcéré pour une sombre affaire. Quel choix faire : enfermer ou faire confiance ?

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria" Réagissez à ce post en laissant vos commentaires ! Cominmag.ch c'est aussi Cominmag Live et en podcast

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag.ch
Daily Newsletter