Actualité

SUISSEDIGITAL : la téléphonie et l’Internet compensent le recul du marché de la télévision

Au 1er trimestre 2018, la branche du réseau câblé a réussi à progresser légèrement par rapport à l’année précédente et compte 4.54 millions d’abonnements au 31 mars 2018. Le recul enregistré sur le marché TV soumis à une âpre concurrence a pu être compensé par la croissance des abonnements Internet et de téléphonie. Au cours de ces derniers mois, les réseaux de SUISSEDIGITAL ont perdu 102 000 abonnements TV (-4.2 %) qui ont pu être compensés par la croissance de la téléphonie (+94 500) et de l’Internet haut débit (+10 000). « Avec leurs offres TV novatrices comme MySports, les réseaux câblés investissent dans l’avenir afin de continuer à convaincre de la qualité de leurs services les plus de 2.3 millions de clients TV qu’ils comptent actuellement et faire ainsi face à un environnement de marché très compétitif», précise Simon Osterwalder, directeur de SUISSEDIGITAL, pour commenter les derniers chiffres. «

L’infrastructure haut débit des réseaux câblés constitue la meilleure base possible pour l’innovation ; elle offre à environ 3 millions de  foyers un accès Internet ultrarapide et atteint ainsi trois fois plus de foyers que les fournisseurs de fibre optique qui se concentrent uniquement sur les villes et les agglomérations. Les réseaux câblés en revanche proposent l’Internet ultrarapide sans discrimination à la ville comme à la campagne. »

Ateliers sur le thème de l’Internet des objets
Afin d’explorer de nouveaux domaines d’activité et de continuer à croître dans le domaine de l’Internet, SUISSEDIGITAL a récemment publié une brochure intitulée « L’Internet des objets – une introduction » (téléchargeable sur le site www.suissedigital.ch). De plus, l’association organise pour ses membres des ateliers consacrés à des thèmes comme l’Internet des objets, les Smart Cities et la domotique. « Outre la téléphonie mobile et l’Internet haut débit, ces domaines d’activité offrent des opportunités de croissance qu’ilconvient de saisir », explique Simon Osterwalder.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer