Actualité

Sunrise en 2016 : gain de clients mais baisse du chiffre d’affaires

Olaf Swantee, CEO de Sunrise, décrit la situation: «Notre stratégie d’investir dans notre réseau et dans un service à la clientèle de qualité a été confirmée par le dynamisme des abonnements et par notre première place dans le test de réseau du magazine indépendant «connect» en Suisse et dans la région DACH. En 2017, nous continuerons à investir en vue de renforcer notre position, ce qui devrait nous aider à stabiliser encore davantage les tendances financières.»

Dynamique de souscriptions persistante dans des secteurs phares
Malgré la forte concurrence, la dynamique positive en matière de nouvelles souscriptions, soutenue par le programme innovant Smartphone Upgrade, s’est poursuivie pendant l’exercice 2016. Sunrise a acquis 85 700 nouveaux clients mobile postpaid nets en glissement annuel (+6,1 %), atteignant un total de 1,49 million de clients. 26 400 nouveaux clients postpaid ont rejoint Sunrise rien qu’au T4, dont 16 000 SIM primaires en termes nets, par rapport aux 14 600 du T3. La clientèle mobile prepaid a diminué car les clients continuent de passer aux tarifs postpaid.

Le nombre des abonnés Internet en 2016 a augmenté de 30 200 personnes en glissement annuel (+8,9 %) pour atteindre 371 800. Le nombre d’abonnés TV a quant à lui progressé de 29 000 en glissement annuel (+21,7 %) pour atteindre 162 800. La fin de l’année a été bonne, avec une progression nette du nombre des abonnés au T4 qui dépasse celle du T3. Cette forte croissance s’explique notamment par des tarifs «Home» intéressants, des avantages de convergence, une vitesse accrue des services à large bande, la nouvelle version de Sunrise Smart TV et des offres promotionnelles dédiées.

La baisse du chiffre d’affaires s’est ralentie au T4 par rapport à l’ensemble de l’exercice 2016.
Le chiffre d’affaires du T4 2016 a baissé de 2,3 % à CHF 501 millions. Il avait baissé de 4,0 % lors de l’exercice 2016. L’amélioration des recettes du hubbing à faible marge et du matériel mobile (iPhone 7) a contribué au ralentissement de la baisse des ventes au T4. Le chiffre d’affaires hors hubbing et matériel a baissé de 4,0 % au T4. Ces chiffres correspondent approximativement à ceux du T3 et de l’ensemble de l’exercice 2016, malgré une pression croissante pendant le trimestre en raison d’une phase de transition des produits dans un secteur B2B à faible marge. Par ailleurs, le contexte est demeuré défavorable dans les secteurs mobile prepaid et téléphonie fixe ainsi que dans le mobile postpaid, qui a connu une forte demande dans le segment bas de gamme du marché, comme lors des trimestres précédents. La correction observée sur le marché du matériel Freedom, avec une migration de la clientèle vers les tarifs «Freedom», a également eu un impact négatif sur le CA en glissement annuel. Cependant, cet effet continue à s’estomper. Ces facteurs contraires n’ont pas été entièrement compensés par la croissance du nombre d’abonnés dans le domaine du mobile postpaid, de l’Internet et de la TV.

La baisse du bénéfice brut se ralentit et le bénéfice net augmente
Le bénéfice brut a diminué de 2,3 % au T4 en glissement annuel, se réduisant par rapport aux baisses de 3,5 % au T3 et de 4,1 % sur l’ensemble de l’exercice 2016. Sunrise a enregistré de nouvelles réductions de coûts en continuant de simplifier et de numériser ses opérations. Les dépenses d’exploitation ajustées ont diminué de 6,0 % lors de l’exercice 2016, avec une baisse de 0,7 % au T4 2016 malgré une légère hausse des dépenses de marketing et un contexte difficile lié à la dissolution de provisions pour primes au T4 2015. Ces réductions de coûts ont compensé partiellement les freins à l’évolution du CA: l’EBITDA ajusté T4 2016 a reculé de 3,7 % en glissement annuel, passant à CHF 159 millions, tandis que l’EBITDA ajusté sur l’ensemble de l’année 2016 était en baisse de 2,5 % pour atteindre CHF 611 millions, conformément à l’objectif de CHF 600-620 millions pour l’ensemble de l’année 2016. Le résultat net du T4 2016 a presque doublé en glissement annuel, à CHF 48 millions, soutenu par une perte de valeur déductible fiscalement des investissements, une réduction des dépréciations et des amortissements ainsi qu’une baisse des charges financières nettes. Le bénéfice net 2016 a augmenté à CHF 87 millions, après la perte de l’année dernière, ce qui a été principalement dû aux effets exceptionnels de l’entrée en Bourse et du refinancement de la dette.

Objectifs 2017
Le chiffre d’affaires 2017 devrait s’établir entre CHF 1820 millions et CHF 1860 millions. L’EBITDA ajusté devrait se situer entre CHF 595 millions et CHF 610 millions. Les dépenses d’investissement pour l’exercice 2017 devraient se situer entre CHF 225 millions et CHF 265 millions. La fourchette est élargie, car le changement de présentation des investissements susmentionné rend les dépenses d’investissement et les «∆NWC» plus volatiles en raison du calendrier de paiement. Les objectifs de dépenses d’investissement intègrent l’anticipation que la nouvelle offre convergente récemment annoncée, Sunrise One, entraînera une croissance supplémentaire de la clientèle Internet et TV, ce qui engendrera un besoin croissant de routeurs et de décodeurs, qui sont capitalisés.

 

Tags
Voir plus

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer