Actualité

Tamedia: les offres numériques génèrent plus de la moitié du résultat de 2016

Le chiffre d’affaires de Tamedia a baissé de 5,5 %, soit 59,0 millions de francs, à 1004,8 millions de francs. Cette baisse s’explique par la mutation structurelle du marché de la publicité imprimée, l’arrêt de l’imprimerie Ziegler Druck à fin 2015 et la vente de Swiss Online Shopping AG (FashionFriends). Le résultat d’exploitation avant amortissement a baissé de 42,5 millions de francs, soit 17,5 %, à 201,0 millions de francs. La marge EBITDA, qui s’inscrivait à 22,9 pour cent l’exercice précédent, est tombée à 20,0 pour cent. Le résultat d’exploitation (EBIT) a baissé de 13.1 % ou 17,2 millions de francs et s’inscrit désormais à 113,5 millions de francs. La marge EBIT a baissé de 12,3 pour cent l’exercice précédent à 11,3 %. Le résultat 2016 de 122,3 millions de francs est inférieur de 63.4 % ou 211,7 millions de francs à la valeur de l’année précédente de 334,0 millions de francs, marquée par le bénéfice de réévaluation résultant de la fusion entre search.ch et local.ch. Les collaborateurs ayant droit de Tamedia participent au résultat au travers d’une participation au bénéfice de 5,8 millions de francs.

Le secteur Publications Régionales mis à rude épreuve par le fort recul du marché publicitaire
Au cours de l’exercice sous revue, le marché publicitaire pour les quotidiens régionaux a subi une baisse substantielle et constitué un défi pour les médias du secteur Publications Régionales. Les annonces dans la presse quotidienne et dans la presse hebdomadaire régionale, si importantes pour Tamedia, ont notamment enregistré un recul significatif. En 2016, le chiffre d’affaires du secteur Publications Régionales à l’égard de tiers a baissé de 9,3 %, à 425,2 millions de francs (exercice précédent: 468,8 millions de francs). La baisse du chiffre d’affaires résulte de la fermeture de l’imprimerie de labeur à Winterthour mais plus encore d’un marché publicitaire en fort repli. Le résultat d’exploitation avant amortissements (EBITDA) a baissé de ce fait de 16,9 % à 67,9 millions de francs (exercice précédent: 81,8 millions de francs), ce qui s’est également répercuté sur la marge EBITDA, qui s’élève désormais à 14,4 % (exercice précédent: 15,7 pour cent).

Résultat hétérogène des Publications Nationales
L’an dernier, le marché publicitaire a fortement reculé, également pour la presse dominicale et généraliste, ce qui a eu une incidence particulièrement sensible sur l’évolution du chiffre d’affaires et des résultats des médias du secteur Publications Nationales. Les médias du groupe 20 Minuten, le magazine Schweizer Familie ainsi que le journal SonntagsZeitung ont échappé à cette tendance en terminant l’exercice sur un résultat en progression par rapport à l’année précédente. En 2016, le chiffre d’affaires du secteur Publications Nationales à l’égard de tiers a baissé de 5,4 %, à 354,0 millions de francs (exercice précédent: 374,0 millions de francs). Le résultat d’exploitation avant amortissements (EBITDA) a par conséquent baissé de 10,2 % pour atteindre 65,1 millions de francs (exercice précédent: 72,5 millions de francs). La marge EBITDA a baissé à 18,4 % (exercice précédent: 19,3 pour cent).

Le secteur Digital est le plus performant
En 2016, le secteur Digital est devenu le secteur le plus performant de Tamedia. Après la forte croissance de ces dernières années, Tamedia s’est concentrée durant l’exercice sous revue sur le développement des Classifieds, Marketplaces, Services et Ventures, regroupés au sein du secteur Digital. Ces plateformes ont connu une évolution positive et ont été en mesure d’accroître leur chiffre d’affaires de 4.4 % et leur EBITDA de 13.2 %, grâce à une croissance organique. En 2016, le chiffre d’affaires du secteur Digital à l’égard de tiers a enregistré une croissance de 2,1 %, à 225,6 millions de francs (exercice précédent: 221,0 millions de francs), notamment en raison de corrections du chiffre d’affaires chez Trendsales et de la vente de Swiss Online Shopping AG. La croissance des plateformes de JobCloud AG et homegate.ch a notamment contribué à la croissance du chiffre d’affaires. Le résultat d’exploitation avant amortissements (EBITDA) a progressé de 21,2 % pour atteindre 85,3 millions de francs (exercice précédent: 70,4 millions de francs). La marge EBITDA a très fortement progressé, puisqu’elle ressort à 37,4 % (exercice précédent: 31,9 pour cent).

Tags
Voir plus

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer