Actualité

Swisscom Hero League : début de la nouvelle saison eSport avec «CS:GO»

Devant des centaines de spectateurs, 14 joueurs professionnels venus de toute la Suisse se sont affrontés lors d’une finale passionnante dans la halle 622 à Zurich, sans oublier les milliers de téléspectateurs sur Swisscom TV & Twitch. SenpaiRekt de Genève a triomphé sur le jeu «Clash Royale», tandis que StrikeReaper de Berne a gagné sur «Hearthstone» et que la victoire est revenue à PostFinance Helix devant SILENTGAMING sur «League of Legends». «Avant même cette finale grandiose, notre ligue regroupait plus de 3000 gamers depuis l’automne dernier. L’eSport se popularise en Suisse», déclare Nadine Jaberg, responsable eSport chez Swisscom. Ils sont 33.9% à jouer au moins une fois par semaine en Suisse. C’est ce que révèle une étude de la ZHAW publiée la semaine dernière. «L’eSport a donc d’ores et déjà atteint des dimensions similaires au sport classique», ajoute Nadine Jaberg. «La seule différence réside dans la perception, puisque l’intérêt des plus jeunes est beaucoup plus grand.»
Nouvelle saison, nouveau jeu
Pour la nouvelle saison, les gamers professionnels de la Swisscom Hero League disposent d’un nouveau jeu: «Counter-Strike: Global Offensive» (CS:GO). Basé sur le tir tactique, c’est l’un des favoris des esportifs – la demande était donc forte. «Nous sommes conscients que ce genre de jeu fait polémique et nous avons beaucoup réfléchi avant de nous décider, même si tout le monde nous le réclamait à cor et à cri», précise Nadine Jaberg. «Les résultats de la ZHAW ont montré qu’un joueur sur six jouait à ce jeu et que même un sur quatre le suivait dans les programmes eSport. Les jeux de tir tactique sont sans conteste les plus appréciés dans l’eSport, ce serait une erreur de ne pas les proposer quand on déclare en même temps vouloir promouvoir l’eSport en Suisse».
La Swisscom Hero League est accompagnée par les experts Swisscom en matière de compétence médiatique pour les jeunes. Ils offrent leurs conseils aux joueurs, mais proposent aussi des modules de cours pour les parents et les enseignants. Les résultats dans ce domaine sont eux aussi positifs. Nadine Jaberg: «L’an dernier, nous avons réussi à démontrer les opportunités offertes par les jeux en ligne. En effet, bien plus qu’un loisir pour 2.5 millions de Suisses, c’est aussi un facteur économique. Dans la région lémanique notamment, de plus en plus de jeunes entreprises s’implantent dans ce secteur. Une chose est claire: c’est bien plus qu’un jeu.»
Swisscom TV combine streaming et télévision
Le jeu connaît un vrai succès d’audience – sur les plateformes comme YouTube et Twitch, des milliers de personnes en Suisse suivent chaque jour des retransmissions en direct de partout dans le monde. Swisscom TV diffuse désormais ces programmes sur grand écran. Dès cet été, l’univers thématique du gaming de Swisscom TV comprendra non seulement les contenus des chaînes TV, mais aussi le streaming live des principales plateformes. Via leur télécommande, les amateurs de jeux en ligne pourront ainsi naviguer en toute simplicité entre télévision classique et streaming Internet, car Swisscom TV réunit les contenus TV et Online.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag.ch