Actualité

ZIP.ch porte plainte devant la Commission de la concurrence contre Swisscom et son nouveau produit Swiss List

ZIP.ch, annuaire en ligne et agence digitale pour PME, a saisi la Commission fédérale de la concurrence (COMCO) d’une plainte contre Swisscom (Suisse) SA et sa filiale Swisscom Directories SA pour de multiples infractions à la loi fédérale sur les cartels (LCart), dont celles liées au produit SWISS LIST.

Raison de cette plainte
Avec son nouveau produit SWISS LIST Starter, localsearch contraint plus de 300’000 entreprises à accepter le jumelage de leur rubrique dans l’annuaire avec la création d’un profil sur Google et Bing moyennant un triplement de leur facture. En cas de refus, les entreprises seront privées dès le 1er janvier 2020 de leur rubrique dans les annuaires local.ch et search.ch. Cette manœuvre vise à verrouiller l’ensemble du marché des solutions de marketing digital en ligne au détriment de milliers d’autres acteurs dans ce domaine en Suisse.

La rubrique est un élément essentiel à tout annuaire téléphonique. En effet, lorsqu’un utilisateur est à la recherche d’une prestation, seule une recherche par rubrique lui permettra d’accéder à une liste des professionnels susceptibles de fournir cette prestation. Par exemple, tel est le cas s’agissant de la recherche d’un pédiatre (rubrique pédiatrie) ou d’un service d’urgence dans une localité donnée.

Des pratiques qui font monter les prix
Dès le 1er avril 2019, les entreprises contactée par courrier par localsearch se verront, sans réaction expresse de leur part dans un délai de 30 jours, conclure automatiquement un nouveau contrat SWISS LIST Starter pour un montant passant de CHF 22.90 pour une rubrique à CHF 59.90 par année. De plus, la possibilité pour ces entreprises de réagir pour empêcher la conclusion du contrat SWISS LIST Starter est rendue impossible en pratique dès lors que localsearch les contraint alors à renoncer à leur référencement par rubrique dans ses annuaires local.ch et search.ch ainsi que dans les annuaires imprimés dès le 1er janvier 2020.

Ainsi, localsearch impose aux entreprises disposant d’une rubrique, laquelle constitue un élément fondamental de référencement dans l’annuaire et ne comportant aucun risque particulier, d’accepter des prestations supplémentaires (profils Google et Bing) qui sont de nature très différente et qui, elles, comportent des risques spécifiques dont l’exposition aux avis des internautes et une prise de contrôle par localsearch de leurs données sur Google et Bing.

Abus de position dominante au détriment des PME
Zip.ch estime donc qu’au travers de sa position dominante sur le marché des annuaires, localsearch a initié une manœuvre abusive visant à verrouiller, au moyen de son produit SWISS LIST Starter, l’ensemble du marché des solutions de marketing digital au détriment de milliers d’autres acteurs actifs dans ce domaine en Suisse. C’est dans ce cadre que ZIP.ch requiert notamment de la COMCO l’annulation des contrats SWISS LIST Starter et le maintien de la rubrique comme une prestation indépendante.

Tags
Voir plus

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button
Close