Actualité

Indice prix/performance des médias 2020 : la télévision et l’affichage sont plus performants que la presse

LEADING SWISS AGENCIES (LSA) et l’Association Suisse des Annonceurs (ASA) collectent et publient depuis 2017 l’indice Prix/Performance permettant de connaître dans les détails l’évolution des prix par contact pour chaque média.

L’indice de la presse en hausse
Comme le nombre de lecteurs a diminué et que les prix bruts sont restés constants, le coût par mille (CPM) a de nouveau augmenté pour la plupart des publications. Cette tendance peut être observée dans les groupes cibles 14 à 99 ans et 15 à 74 ans. La nouvelle mouture du «Schweiz am Wochenende», qui a un faible CPM de CHF 24.20, a eu un effet positif sur l’indice. En raison de plusieurs adaptations de différents médias imprimés, l’indice a été ajusté pour que la comparabilité soit toujours garantie. Le «panier» des imprimés compte actuellement 88 journaux et magazines répartis dans sept catégories.

L’indice du média TV en baisse
En télévision, le calcul de l’indice se base sur les valeurs prévues des diffuseurs et non sur les résultats réels obtenus. Par rapport à l’année dernière, les coûts par contact prévus dans le groupe cible des 15 à 59 ans ont diminué d’environ 1% et ceux des 15 à 49 ans ont enregistré une augmentation de près de 2%. Le comportement face aux médias a changé en raison du Covid-19, ce qui a également eu un fort impact sur l’utilisation de la télévision au printemps. L’évolution effective des prix de la télévision ne peut être calculée individuellement qu’avec des suivis de résultats appropriés. L’indice a également été élargi cette année pour inclure les diffuseurs de toutes les régions linguistiques, ce qui représente un total de 38 diffuseurs de télévisions désormais présents dans la comparaison. Auparavant, étaient pris en compte 17 chaînes de la SSR, ainsi que des diffuseurs privés suisses et étrangers qui détenaient au moins 1% de part de marché par région.

L’indice du média affichage en baisse
Cette année, l’indice pour l’affichage a chuté de 2% dans la liste comportant quelques 1300 emplacements. Une diminution qui s’explique notamment par les «scrollers» inclus dans l’indice, qui sont réévalués par l’institut de recherche SPR+ selon leur véritable temps d’exposition. Comme ces derniers sont plus performants, l’échantillonnage en nécessite un moins grand nombre. Cela pousse l’indice en conséquence vers le bas. A noter que ce dernier n’inclut pas encore l’évolution du rapport prix/performance de la publicité extérieure digitale (DOOH).

L’indice de prix/performance des médias ne prend actuellement pas en compte les données de la radio et du cinéma. Avec la publication régulière de cet outil, les deux associations entendent contribuer de manière significative à la transparence de l’offre média.

LSA-ASA indice prix-performance des médias 2020 (en allemand)

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag
Daily Newsletter