Actualité

Investissements publicitaires : Très forte reprise en janvier 2022

Comme nous l’apprend Media Focus, après la forte chute de janvier 2021, le marché publicitaire suisse débute l’année 2022 en force, comptabilisant 487,7 millions de francs bruts. Cela correspond à une augmentation de 75,9% par rapport à l’année précédente.

Comparé à 2020 (+12,8%) et à l’année 2019, pré-pandémie, (+3,1%), le marché publicitaire se montre plus fort en 2022.

Cette évolution positive se retrouve dans tous les groupes de médias, et également au sein des secteurs où 17 des 21 branches ont pu nettement augmenter leur pression publicitaire en janvier 2022. Seules les branches Boissons (-0,6%), Transports (-1,8%), Nettoyage (-44,5%) et Tabac (-80,0%) ont enregistré un recul. Parmi les branches présentant une croissance considérable, on trouve Initiatives & campagnes (+76,7%), dans laquelle sont également comprises les campagnes relatives aux différentes initiatives des votations fédérales du 13 février. Notre digression dans la tendance du marché publicitaire montre quelle initiative a généré la plus forte pression publicitaire et comment se présente la répartition entre les différents camps.


7 secteurs doublent par rapport à l’année précédente
En janvier 2022, le marché publicitaire a pu augmenter de 75,9% en comparaison à l’année précédente. Cette évolution s’explique principalement par les sept branches qui ont plus que doublé leur pression publicitaire par rapport à l’année précédente:

Manifestations (+173,1%), Mode & Sport (+173,0%), Construction, industrie et ameublement (+163,9%), Loisirs, Gastronomie et Tourisme (+144,7%), Besoins personnels (+119,4%), Numérique et ménage (+116,8%), ainsi que le secteur des Services (+113,1%).

La branche Manifestations en particulier, qui a perdu de manière considérable en pression publicitaire les années précédentes en raison des conditions liées à la pandémie, semble envisager l’année publicitaire 2022 plus positivement.

La branche Tabac en net recul
Seuls 4 secteurs enregistrent une baisse de la pression publicitaire par rapport à l’année précédente. La forte réduction de la branche Tabac (-80,0%) est particulièrement passionnante à observer dans le contexte de l’initiative populaire «Oui à la protection des enfants et des jeunes contre la publicité pour le tabac». Certes, cette branche a déjà commencé l’année publicitaire plus faiblement les années précédentes, mais la pression publicitaire n’a jamais été aussi faible (<50 000 francs).

Réduction également enregistrée dans la branche Nettoyage (-44,5%). Les secteurs Transports (-1,8%) et Boissons (-0,6%) enregistrent une légère baisse par rapport à l’année précédente.

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria" Réagissez à ce post en laissant vos commentaires ! Cominmag.ch c'est aussi Cominmag Live et en podcast

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag.ch
Daily Newsletter