Actualité

#Tendances : La confiance des consommateurs revient mais le “Coronagraben” se confirme

2e enquête de Colombus Consulting

Le cabinet Colombus Consulting a réalisé une deuxième enquête d’opinion pour évaluer l’évolution du niveau de confiance actuel des Suisses et mesurer l’impact de la crise sanitaire Covid-19 sur les perspectives d’achat et d’investissement des consommateurs, mais aussi leur perception de cette crise sur leur futur. Cette étude réalisée en ligne auprès de plus 1500 personnes en Suisse du 24 avril au 8 mai, montre une nette amélioration de la confiance et des changements de comportement qui se confirment

Vers une confiance retrouvée en partie grâce aux mesures de la Confédération suisse
Cette deuxième étude sur l’indice de confiance des consommateurs suisses permet de constater une nette amélioration de la confiance (49% vs 43%) comparée au début de la crise sanitaire. Tendance qui est confirmée par la réduction significative de la dégradation de la confiance sur cette même période.

Cherchant à comprendre les facteurs de cette confiance retrouvée, plusieurs hypothèses ont été émises tant sociales et sanitaires, politiques que sanitaires et ce sont les décisions de la Confédération qui sont mentionnées pour 62% des personnes qui ont retrouvé plus de confiance. A contrario, la situation économique et sanitaire suisse et mondiale continue à miner la confiance d’une partie de la Suisse qui n’a pas encore repris confiance. Le “Coronagraben” se confirme avec la Suisse alémanique plus résiliante et montrant une récupération plus rapide (-5pts de peu ou pas confiants vs. toute la Suisse).

Moins de reports et d’annulations, toujours un besoin de plus d’expérience digitale
Bien que nous constations encore des reports et annulations d’achat et d’investissement prévus sur l’ensemble des catégories, l’alimentaire ou l’assurance étant encore protégés, il apparait une réduction nette des reports sur les catégories “d’achats plaisirs” (loisirs, achats cosmétiques, accessoires et habillement) ainsi que sur les décisions d’investissement. Preuve d’un optimisme en partie retrouvé et confirmé par une légère émergence de “Revenge Spending”.

Toujours en comparaison à notre mesure de référence du début de crise, les changements annoncés en matière de comportement d’achat tendent à se confirmer avec une majorité de Suisses (47%) toujours désireux de plus de modèles digitaux et en ligne pour leurs expériences avec les distributeurs.

De nouveaux enjeux sociétaux
Si pour une majorité des Suisses en télétravail, cette période de travail réinventé s’est bien déroulée (66%), plus d’un tiers déclare avoir eu plus de travail et de stress qu’habituellement. Sentiment également de mécontentement pour 53% des Suisses qui voient le cursus scolaire des enfants et étudiants en retard à cause de l’éducation à distance. À cela s’ajoute un quart des Suisses en télétravail qui montrent de l’appréhension à retourner au bureau. Enfin, les Suisses romands seront près de 62% à préférer les montagnes et lacs suisses pour leurs prochaines vacances contre 36% dans les cantons alémaniques.

« Autant de changements de comportement et nouvelles formes de stress liés au Covid-19 que les marques, les employeurs et institutions suisses devront suivre attentivement pour que ces enjeux ne deviennent pas des maux sur fond de disparité régionale », conclut Hassan Mouheb, managing partner ayant piloté l’étude.

 

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer