Actualité

Mais où sont passés les mooks de Sept?

“La Poste suisse voudrait la peau de Sept.ch, qu’elle ne s’y prendrait pas autrement !”. L’éditeur Patrick Vallélian n’y va pas par quatre chemins. “C’est une situation totalement inédite et ubuesque qui nous oblige aujourd’hui à prendre la plume pour dénoncer l’incurie et l’incompétence d’un service qui n’est visiblement plus au service du public et de ses clients.

La raison de notre colère ? La Poste suisse a égaré une partie des Sept mooks #31 destinés à nos abonnés. Depuis trois mois, rien n’y fait : ces exemplaires sont introuvables par le géant jaune. Et ceci malgré de nombreux contrôles internes

La Poste a finalement reconnu son erreur, toutefois elle précise qu’elle ne doit assumer aucune responsabilité dans cette affaire conformément à ses conditions générales de vente, tout en se disant prête à discuter d’un dédommagement «à titre de geste commercial dans le sens d’une concession et pour entretenir la bonne relation avec la clientèle».

Un geste qui n’est pas suffisant pour Sept.ch. “La réparation doit être à hauteur de la réimpression et de l’envoi des mooks à nos abonnés, ainsi que du préjudice causé à nos annonceurs et à nos partenaires, sans compter l’énergie et le temps perdu.” Affaire à suivre…..

Tags

Victoria Marchand

"Signé Victoria", suivez les humeurs de la red' en chef de com.in... Et réagissez en y laissant vos commentaires !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé

cominmag
Daily Newsletter