Tendances

Pinterest, le réseau social du moment

Vous avez probablement entendu parler de Pinterest, le nouveau réseau social à la mode. Peut-être n’y avez-vous pas prêté plus attention que ça, pensant « encore un nouveau réseau social! ». Oui, mais Pinterest est différent. Il génère aujourd’hui plus de trafic sur les sites qui y sont liés que Twitter ou que Google+, Youtube et Linkedin combinés ! Cela vaut donc le coup de prendre quelques minutes pour s’y intéresser.

Une vraie valeur ajoutée
Pinterest est un réseau social qui permet d’épingler (« pin » en anglais) visuellement ses coups de cœur du web sur des tableaux virtuels (« board »). Une image valant toutes les explications, voici à quoi ressemble un profil sur Pinterest, ici celui du site e-commerce Etsy :

Vous organisez vos boards par thématiques et une image illustre chaque site que vous avez épinglé.
Vous l’aurez compris, Pinterest propose d’organiser tous les liens que l’on repère sur le web et cela graphiquement. Une jolie façon de répondre à ce besoin de curation (agrégation de contenus).
Chacun peut alors créer son propre univers visuel en adéquation avec ses intérêts. Ainsi, on trouve tout autant de profils centrés sur la cuisine ou la déco que sur l’architecture, la photographie ou les voyages. L’intérêt étant d’épingler des liens où l’image a une place centrale plutôt que des contenus seulement rédactionnels.
La dimension sociale entre en jeu dès lors qu’on peut suivre d’autres personnes, « ré-épingler» (« repin ») le contenu qui nous plaît, « aimer » ou commenter les pins des autres. L’outil Search de Pinterest est essentiel, il permet de chercher les éléments déjà épinglés dans la thématique ou avec le mot clef qui nous intéresse. On peut d’ailleurs passer des heures à découvrir tous les « pins » existants tant le contenu du site est riche.

Pourquoi un tel succès ?
Le but premier sur Pinterest n’est pas de chercher l’interaction à tout prix, ni d’avoir un maximum de followers ou de « re-pin ». Non, Pinterest est un réseau social individualiste dans le sens qu’il sert d’abord l’intérêt de l’utilisateur. J’épingle pour moi et non pour les autres. Il y a donc une vraie valeur ajoutée par rapport aux autres réseaux sociaux. À l’inverse de Google+, Pinterest n’a rien d’une copie améliorée de Facebook ou Twitter.
Pour s’inscrire sur le réseau il faut demander une invitation. Un système d’exclusivité qui a fait ses preuves et qui permet de créer le buzz au démarrage d’un site.
Pinterest a compris que les autres réseaux sociaux étaient ses alliés et propose aux utilisateurs de synchroniser leur compte Facebook et Twitter. Ils peuvent ensuite diffuser leurs trouvailles au-delà du réseau social, lui donnant ainsi une visibilité supplémentaire.

Opportunités pour les marques
Parce qu’il est avant tout tourné sur l’aspect visuel et très simple d’utilisation, Pinterest possède une audience plus large que les sites de curation habituels (Delicious ou Evernote). Notons que les femmes sont majoritairement présentes (70% des utilisatrices) mais que cette audience tend à se diversifier.
Les initiatives de marques sont encore timides sur Pinterest, peut-être parce que le réseau social ne convient pas à toutes les entreprises. Il faut avoir du contenu à partager, qui doit s’étendre au delà de l’activité de la marque. Vous êtes dans l’industrie agro-alimentaire ? Partagez des recettes. Une agence de voyage ? Vos destinations de rêves. Voyez au delà de la promotion produit et partagez du contenu susceptible d’inspirer les internautes.

Si le succès de Pinterest est, pour l’instant, principalement limité aux Etats-Unis (95% de l’audience) il y a fort à parier que l’enthousiasme qu’il suscite s’étende très prochainement chez nous. Essayez-le, mais prenez garde… Pinterest peut vite devenir une drogue !

René Bäni

 

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Rester informé